Archives du blog

Image

APPEL à réoccupation de la Ferme de la Grée sur la ZAD de NDDL, à partir de 22h de ce samedi 10 mai et à durée indéterminée !

Mail reçu ce samedi 10 mai 2014:

IMG_2448

Située sur l’axe du barreau routier de la ZAD (aménageable à tout moment sur ordre du préfet) cette ferme de 60 hectares, doit impérativement être sauvée !

Elle comprend également 2 maisons habitables et environ 2000 m2 de hangars, vidés depuis peu de ses habitants.

A nos yeux, il est inadmissible que certaines organisations agricoles (COPAINS44, ADECA, etc…) parlementent et signent des accords avec la préfecture afin d’empêcher toute résistance et réoccupation de lieux sur la ZAD.

Ces groupes d’agriculteurs bien connus dans le coin, courbant l’échine face à l’administration (ne prononçons qu’à demi-voix le mot trahison) sont des proches et amis du PS, bien décidés à évincer les zadistes jugé-e-s « incontrôlables », comme ils le disent eux-même, afin de sortir plus grands  et plus riches de cette lutte.

D’autant plus que les agriculteurs affiliés à ces organisations sont pour la plupart ce que l’on appelle des conventionnels  détruisant les écosystème et la biodiversité que nous avons jusque-là défendu bec et ongle ! A ce sujet, une partie des habitants de la ZAD coopère, au nom de la rationalisation des cultures et de la souveraineté alimentaire de la zone.

Pour toutes ces raisons, ne lâchons rien face à la pression de leur tracteurs, ainsi qu’à leurs méthodes autoritaires, destructrices et nauséabondes ! Flics et complices dehors !

Préservons ces lieux , ces fermes menacées et repensons totalement l’organisation agraire de la ZAD. La BIO n’est pas un gros mot, c’est l’essence même de la vie !

Donc retrouvons-nous à partir de samedi soir 20h à la Ferme de la Grée, afin d’organiser sa défense et commencer à dessiner les grandes lignes d’un futur projet agricole sur ces 60 hectares de terre.

Un projet qui se voudrait autonome, respectueux de l’environnement et solidaire, inspiré de la permaculture et de pratiques agro-écologiques. S’il est bien pensé, un projet comme celui-ci serait à même de nourrir rapidement plusieurs centaines de personnes.

Nos résistances doivent impérativement favoriser le Vivant, la diversité, la solidarité et non la loi du plus fort, l’autorité, les pesticides et autres poisons de l’ancien monde !

Alors y a plus qu’à … réoccuper massivement la ZAD !

Les amis de la Terre