Archives de Tag: notre dame des landes

[A bas l’Ayrault’port!] Du bruit devant le meeting PS en vendée, le 20 Avril à la Roche sur Yon

Vu sur Indymedia Nantes, le 22/04/12 :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Plus de flics que de manifestants mais y’a eu du bruit quand même

p1040372.jpg

Comme promis, on était présent devant le meeting du ps, le 20 avril, à la roche sur yon.
Ce n’a pas été facile d’avancer jusqu’aux portes (15/20 flics en tenue, 9 fourgons de gardes mobiles et quelques baceux).
Un clin d’œil aux paysans, qui malgré l’appel très mou et consensuel de leur confédération, ont décidés de forcer le passage pour aller interpeler les militants du ps.
Et une bise aux copain/nes de la ZAD qui sont venus gueuler leur rage avec nous.

Dans le 85 et le 79, les réseaux étoffent et on prévient déjà Vinci, Ayrault, le PS et tous leurs copains que partout où ils iront, on y sera avec notre dégout du monde qu’il nous impose, nos bidons, nos pétards, nos fumis et notre rage.

A bientôt

Des opposant-e-s à l’aéroport de NDDL

[Autonomie alimentaire] 11ième jour de la grève de la faim de 2 agriculteurs de NDDL : marché fermier des paysans sans terre 21 avril 2032

Vu sur le blog paroles de campagnes, le 22/04/12 :

 
Un marché animé cet après midi à Nantes avec 40 producteurs fermiers reconstituant ce que pourrait être un marché fermier en 2032.
 
Mais que peuvent-ils se dire ? Echanger sur l’évolution du CAC40 ? S’interroger sur la rentabilité des nouveaux placements au crédit Agricole ?
Mais non ! Ils se demandent tout simplement ce qu’ils vont manger ce soir…alors que leur panier reste désespérément vide sur ce marché aux étals vides !
A trop avoir gaspillé notre richesse terre, nous n’en avons plus assez pour nous nourrir.
Et sans terre, pas de paysans, pas de produits, des paniers vides et ce sera la fin de l’agriculture de proximité !
Alors quand on sait que les grandes nations (Chine notamment) investissent dans d’autres pays pour acquérir de la terre afin de produire ailleurs les denrées qui les nourriront, nous devons nous interroger sur nos liens à la terre et notre manière de l’utiliser. N’est-ce-pas un capital inestimable dont nous aurons besoin demain?
Alors, arrêtons de la gaspiller pour des projets inutiles …
Une vidéo d’anticipation filmée à cette occasion :

« Introuvables » from Résistances nddl on Vimeo.

[Automedia] Détournement de l’émission de france culture par des occupant-e-s de la ZAD

Vu sur le site internet des occupant-e-s de la ZAD, le 19/04/12 :

En Novembre, un journaliste de France Culture est venu sur la ZAD avec ses micros, ses questions et ses motivations. Des quatre de rushes enregistrées le comité central de la propagande de la radio publique en a fait une émission de 45minutes (http://www.franceculture.fr/emissio… ). Celle-ci s’est focalisée sur le mode de vie des occupant-e-s, sur l’alternative, sur les trajectoires de vie, etc.. Plus rien sur Vinci, plus rien sur notre rejet des médias…

Ces rushes on les a récupérés, et avec la même matière nous avons monté un nouveau monstre, un nouveau savoir sur la lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes, sur le mouvement d’occupation de la ZAD, sur notre opposition à l’aéroport et son monde.

Il faut écouter ce son en considérant qu’il a été sciemment monté dans l’intention de nuire à la société spectaculaire.

Bonne écoute !

1ère partie : Notre rejet des médias mainstream, notre intérêt pour l’automedia :

zad automedia : 1ère partie

2e partie : De l’autonomie, ce n’est pas seulement manger les poubelles du Super U :

zad automedia : 2ème partie

3e partie : Une Zone en lutte contre un projet d’aéroport :

zad automedia : 3ème partie

Des photos du sacage du bocage de la ZAD

Voir l’article sur la destruction actuelle du bocage par certain-ne-s habitant-e-s de la ZAD :

http://wp.me/P1hwU8-Cr

Le diaporama est composé de photos prises sur la ZAD par des membres du collectif de lutte contre l’aéroport de NDDL et des camarades occupant-e-s de la ZAD.

Les photos ont été prises au départ afin d’illustrer l’article cité plus haut.

On y trouve pas mal de photos du saccage du bocage, mais aussi quelques photos du bocage (encore) préservé et unique de la ZAD :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

[Meeting de l’Ayrault’port] A Bourg sous la Roche, le 20 Avril, appel à un rassemblement bruyant contre l’aéroport de NDDL

Vu sur le jura libertaire, le 15/04/12 :

Appel de L’union locale des syndicats CNT de Vendée.

[Notre Dame des Landes en résistance] Un village français sous l’occupation policière en 2012…

Vu sur le blog paroles de campagnes, le 14/04/12 :

Notre Dame des Landes, un village parmi tant d’autres dans cette Bretagne profonde. Mais voilà, les puissances de l’argent et leurs valets sont arrivés. Ils veulent construire un aéroport. La paix, la tranquillité, c’est fini.
Des vieux  nous disent « c’est comme pendant la guerre avec les boches, les gendarmes, la milice aux ordres de Pétain. On nous contrôle, on nous épie; quelques fois ça tourne mal : ils attaquent à la lacrymo et ils chargent comme des brutes quand ils n’arrêtent pas certains. » Un autre, un peu plus jeune, opine de la tête « et dire qu’on faisait ça aux arabes pendant la guerre d’Algérie ».
Oui, ils ont bonne mine nos élus favorables à l’aéroport avec leurs costumes chics, chemises blanches et cravates quand ils affirment « il se fera. ». Et comment ils vont le faire ????
En développant la répression par la présence policière ? En accentuant les contrôles ? En augmentant la présence militaire par des véhicules de plus en plus nombreux, surtout en rase campagne, pour contrôler et ficher plus ?
Ils vont amplifier l’arrogance policière en uniforme et en civil pour faire toujours plus peur, pour augmenter le climat d’insécurité. Oui, pourquoi tout cela ? Qu’est ce que vous espérez, messieurs les élus ? Que la population capitule, que les paysans s’exilent ?
Vous n’avez donc pas compris qu’ils ne partagent pas les mêmes valeurs que vous ? Leur vie, leur joie, se trouvent dans la campagne de Notre Dame des Landes…
Messieurs, vous êtes une gauche dure. Votre orgueil, votre amour de l’argent, du pouvoir, font que vous n’aimez pas les gens. Ce sont même vos ennemis et vous ne désirez rien de plus que les humilier.
Cette situation se doit d’être dénoncée au niveau national par les organisations humanitaires et il faut que s’organise la solidarité avec la population de Notre Dame des Landes car à travers leur combat, c’est aussi notre liberté qu’on défend dans chaque village de France…
                               De Jo, retraité paysan aux yeux azur.

Une vidéo de l’action de grève de la faim mené par des agriculteurs de Notre Dame des Landes

Une vidéo de l’action de la grève de la faim de deux agriculteurs de Notre Dame des Landes, réalisée le 11 Avril 2012 (pour rappel, les agriculteurs et leur comité de soutien se sont déplacés au square Davais, près de la place du commerce à Nantes).

Voir les communiqués liés à cette action ici :

http://wp.me/p1hwU8-DK

La vidéo se trouve aussi à cette adresse internet :

http://vimeo.com/40169359

Paysans en lutte – Grève de la faim from Résistances nddl on Vimeo.

Des nouvelles de la grève de la faim à Nantes de deux agriculteurs de Notre Dame des Landes

Reçu par mailing le 13/04/12 :

Mail des citoyen-ne-s vigilant-e-s opposé-e-s au projet d’aéroport de NDDL :

Action grève de la faim

I – Suite de la grève de la faim : changement du lieu de résistance

Comité d’organisation de la grève de la faim des deux paysans contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Communiqué de presse du 12 avril 2012

Pour permettre à la population nantaise de commémorer la mémoire des résistants et en particulier de Raymond Aubrac, le comité d’organisation de la grève de la faim des deux paysans a décidé de déplacer le lieu de résistance au projet d’aéroport. 
A partir de vendredi 13 avril fin de matinée, la grève de la faim se déroulera, toujours à Nantes, square Daviais, entre la place de la Petite Hollande et la place du Commerce, au bas de la rue Jean-Jacques Rousseau.
Cette décision a été prise en coordination avec l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de la Guerre.
Le comité d’organisation de la grève de la faim appelle la population à venir soutenir par sa présence les paysans qui résistent à ce projet destructeur et inutile, pour conserver leur outil de travail et leur lieu de vie.

Pour plus d’infos : acipa.info@free.fr

Des photos seront mises en ligne au fur et à mesure sur notre album

Un premier reportage vidéo est en ligne ici : http://lagoradebretagne.over-blog.com/article-en-greve-de-la-faim-contre-le-projet-d-aeroport-a-notre-dame-des-landes-103256979.html

un autre est là : http://vimeo.com/40169359

« Résister se conjugue au présent » Lucie Aubrac

II – Appel à venir soutenir les grévistes, jour et nuit

Venez soutenir les grévistes pour quelques heures, une journée complète ou la nuit.

(Pour la nuit, s’inscrire auprès de Cyril Bouligand 06 21 04 76 84)

III – Comment suivre cette action

Un serveur vocal est à votre disposition au 06 64 62 69 25. Vous y trouverez quotidiennement des nouvelles de nos grévistes.

Vous pouvez aussi suivre le carnet de bord de cette action sur le blog Paroles de Campagne 

IV – Apéro-concert samedi 14

Le weekend sera propice à une action de plus grand envergure autour des grévistes de la faim.

Un apéro-concert est organisé de 18 à 20h samedi après-midi square Daviais.

 

Le communiqué qui annonçait le début de la grève de la faim :

NOTRE DAME DES LANDES : GRÈVE DE LA FAIM DE 2 PAYSANS

APPEL A MOBILISATION :

Après la très forte mobilisation du 24 mars dernier à Nantes, nous retournons dans cette ville avec le même objectif de maintenir la pression sur nos  politiques. Nous y sommes arrivés ce mercredi au petit matin avec moutons et tracteurs et nous allons y rester un bon moment ! A grande bêtise politique, action forte : 2 paysans s’engagent dans une grève de la faim. Avec leur comité de soutien, ils sont installés devant le Monument de la Résistance, au Pont Morand à Nantes.

Leur acte de résistance et de solidarité est aussi un cri de colère envers l’obstination du monde politique à vouloir détruire et bétonner. Il a pour objectif d’obtenir, de la part de tou-te-s les candidat-e-s à l’élection présidentielle, un engagement pour l’abrogation de la Déclaration d’Utilité Publique du projet d’aéroport.

Cette action sera dure et longue : la mobilisation devra être forte !

Lors de la manifestation du 24 mars, nous avons appelé à résister ; c’est le moment de vous engager personnellement.

Venez passer une demi-journée, une journée, une nuit ou plus dès que possible devant la préfecture de Nantes pour que ce mouvement ait une résonance nationale.

Les échéances électorales arrivent et les ordonnances d’expropriation  sont déjà dans les boîtes à lettres ! C’est maintenant qu’il faut agir !

Pour plus d’infos : acipa.info@free.fr

Communiqué de presse des opposant-e-s au projet d’aéroport à Notre Dame des Landes :

Précision du CLCA : il s’agit d’un communiqué de la coordination des opposant-e-s à l’aéroport de NDDL qui regroupe des partis et associations opposées au projet.

Le Collectif de Lutte Contre l’Aéroport de NDDL, ainsi que d’autres collectifs et de nombreux individu-e-s opposé-e-s au projet n’en font pas partie.

 

Ce matin, mercredi 11 avril 2012, deux paysans ayant reçu l’ordonnance d’expropriation concernant le projet d’aéroport à Notre Dame des Landes(44), commencent une grève de la faim.

Avec leur comité de soutien, ils sont installés devant le Monument de la Résistance, au Pont Morand à Nantes.

Leur acte de résistance et de solidarité est aussi un cri de colère envers l’obstination du monde politique à vouloir détruire et bétonner. Il a pour objectif d’obtenir, de la part de tou-te-s les candidat-e-s à l’élection présidentielle, un engagement pour l’abrogation de la Déclaration d’Utilité Publique du projet d’aéroport.

De plus en plus de citoyen-ne-s dénoncent le gaspillage de terres agricoles pour des projets inutiles (l’aéroport de Notre Dame des Landes en est un !) et l’utilisation de fonds publics à des fins privées.

Le comité de soutien aux grévistes appelle la population à venir les soutenir par leur présence.

Contact comité de soutien :

Cyril Bouligand : 06 21 04 76 84 

Philippe Champigny : 06 78 73 68 65 

Julien Durand : 06 33 51 01 25

 

[A bas l’Ayrault’port] Perturbation d’un meeting PS à bressuire (79) par des opposant-e-s à l’aéroport de NDDL

Vu sur Indymedia Nantes, le 13/04/12 :

il en fallait de peu (en nombre) pour que çà pète.

A l’appel de la confédération paysanne, le jeudi 12 avril, une manifestation était organisée devant le bocapole, lieu du meeting de soutien à F.Hollande.
Objectif de la confédération, interpeller les militants PS et montrer à Ayrault (vedette du meeting) que les opposants aux projets destructeurs de terres agricoles ne sont pas qu’autour de NDDL.
Une trentaine de tracteurs ont investis Bressuire par différents rond point et ont convergé vers le bocapole où une centaine de personnes était rassemblées.
Prises de parole de la confédération paysanne, de l’Acipa et d’élus…………

De la terre, des plantations et quelques brebis….. Un mini bocage devant ce gros bâtiment hideux.

Quelques uns d’entre nous, ayant envie d’aller un peu plus loin que d’interpeler les militants PS, avons commencer à faire vraiment du bruit…. Bidon, coups en rythme sur les vitres, fumigènes……..

Du coup, çà a dû vraiment les déranger car en peu de temps, 6/7 gorilles de la sécurité ont commencé à vraiment s’énerver…….. Mais ils ont été contraint de se replier devant les huées et l’avancée des manifestants.

A une vingtaine face à la sécu et avec les bleues derrière nous, nous avons préférer en rester là…….
Mais il s’en fallait de peu (en nombre) pour qu’on aille plus loin.

Mais gare à toi Ayrault, partout où tu iras, on y sera…..
La prochaine, c’est à La roche sur yon (85), vendredi 20, au meeting de soutien pour Hollande.

Ni avion, ni expulsion,
La terre appartient à ceux qui la travaille.

[Vinci dégage !] Quand les paysans de la ZAD sont prêts à collaborer avec la multinationale qui va bétonner leurs terres !

Voici une lettre d’AGO (filiale aéroportuaire de Vinci en charge du projet d’aéroport de NDDL) et de la chambre d’agriculture 44 qui propose, aux agriculteurs/trices qui ne sont pas encore parti de la ZAD, une offre alléchante. Enfin, pour qui est prêt à collaborer avec Vinci…ou pour qui cette offre représente une opportunité si le projet ne se fait pas, car ce seront toujours des terres en plus…

Où est passé l’esprit de résistance ?!

En effet, AGO et la CA44 proposent aux agriculteurs/trices de prendre 95 ha de terres agricoles sur la ZAD (zone du projet). Terres « libérees » par des agriculteurs/trices à Vinci lors des procédures d’expropriation à l’amiable.

De nombreux agriculteurs/trices de la ZAD ont accepté l’offre pour des raisons diverses. Mais qu’elles soient sincères ou non, cela justifie-t-il le fait d’accepter une offre de la multinationale qui va bientôt bétonner ces mêmes terres ! Il manque dans nos chants de lutte, cette phrase des paysans d’Atenco et du Chiapas : la terre ne se vend pas ! Elle s’aime et elle se défend !

Ce « geste » de Vinci et de la CA étant un simple prêt qui n’empêche pas du jour au lendemain que l’agriculteur/trice se retrouve privé de la terre qu’on a bien voulu « généreusement » lui accorder. Ce qui sera surement le cas puisque le prêt n’est prévu que pour l’année 2012 (le début des travaux pour la contournant routière de l’aéroport commençant début 2013, les expulsions le précédant) … Vinci est si bon…

On sent bien derrière ce geste de « bonne volonté », une volonté plus conséquente de se mettre quelques agriculteurs/trices dans la poche, de créer des dissensions entre les habitant-e-s mais aussi de chasser les occupant-e-s de la ZAD via certain-ne-s agriculteurs/trices de la ZAD.

Une clause, dans le « bail plus que précaire » de Vinci, stipule expressément que la terre reprise devra être cultivée et ne comporter aucune forme d’habitation…ou comment faire des agriculteurs/trices de la ZAD les bras-droit de Vinci pour les expulsions, consciemment ou non.

Certains terrains qui seraient « re-cultivées » sont ainsi devenues, pour quelques-un-e-s des occupant-e-s de la ZAD venues prêter main forte à la résistance contre le projet, des lieux de résistance, d’habitation et d’autonomie alimentaire (culture et élevage d’animaux).

Quand on sait que des terres qui étaient en prairie depuis de nombreuses années deviendront des champs de mais arrosées de pesticides…on peut de plus se demander quel est l’intérêt pour la biodiversité de la ZAD et pour la santé de tous/toutes d’accepter l’offre de Vinci…

Un geste fort de la part des agriculteurs/trice-s de la ZAD aurait été d’annoncer la réappropriation collective de la ZAD, de mettre en commun les terres avec les occupant-e-s de la ZAD et de réfléchir collectivement à son utilisation !

Le « Vinci dégage! » tant entonné dans la lutte aurait alors pris son véritable sens !

Ne laissons pas Vinci faire ses petites magouilles en silence !

Démontrons-leur que la ZAD appartient à ceux/celles qui l’habitent, la cultivent et y vivent tout simplement !

Un texte avec plus d’infos, de compléments et surtout d’interrogations sera bientôt publié. En attendant, une question se pose déjà : que fait le bureau de la confédération paysanne 44 qui n’a pas émis un seul mot sur cette offre cynique de Vinci, et sur la probable expulsion, par ce biais, d’occupant-e-s et résistant-e-s de la ZAD ?

Des membres du collectif de lutte contre l’aéroport de NDDL.