Qui sommes-nous ?

Le collectif de lutte contre l’aéroport (anciennement collectif 44 de lutte contre l’aéroport) est né d’une volonté commune de militant(e)s de se réunir au sein d’un collectif, avec pour principe central d’amplifier la lutte radicale contre le projet d’aéroport de NDDL.

Précisément, le collectif s’est crée suite à une action radicale non-violente, effectuée lors d’un vote du financement de l’aéroport par la communauté de communes de la Carène à Saint-Nazaire, et qui a permis d’empêcher le financement de l’aéroport durant une semaine, jusqu’à la deuxième réunion de la CC Carène.

A la suite de cette action, des partis et organisations « opposés » à l’aéroport ont condamné le blocage du financement, dans le but de conserver leurs bonnes relations publiques et politiques.

Des membres du collectif ont cependant appelé à venir à la deuxième réunion (de la CC Carène), que les orgas et partis consensuelles n’ont pas appelé à contester ou bloquer.

A la deuxième réunion de la CC Carène, qui se déroulait à huit clos, étaient alors présent(e)s une dizaine d’opposant(e)s affiliés à des partis et orgas plus radicales, et une dizaine  de simples militant(e)s sans affiliation.

Ces militant(e)s écœurés par le comportement des orgas/partis d’opposition consensuelles, et motivés par la volonté d’amplifier la lutte contre l’aéroport et de la rendre plus visible la lutte radicale contre le projet d’aéroport, ont alors décidé de créer le collectif de lutte contre l’aéroport.

Collectif où les affiliations politiques seraient laissés chez soi, et au sein duquel nous n’accepterions aucune négociation/relation particulière avec des orgas/partis qui sont dans une logique de compromission.

Depuis la création du collectif, plusieurs objectifs de lutte du collectif, et modes de fonctionnement du collectif, se sont d’ailleurs dégagés :

-le collectif est une association d’individus ou/et de groupes affinitaires a qui est laissé libre l’initiative. Les actions rentrent cependant dans un cadre non-violent.

-Les réunions du collectif permettant de faire le point sur les actions entreprises, et aussi de se rencontrer afin de créer, si possible, des groupes de travail (par affinités/envies/compétences…) qui permettent d’avancer sur des projets d’amplification de la lutte ou/et de résistance directe à l’aéroport.

-avec les nombreux autres militant(e)s et les occupant(e)s de la ZAD, nous souhaitons amplifier le processus d’occupation de la ZAD, en misant sur l’installation de nouveaux paysans (puisque les paysans actuels ont, à dans la grande majorité, négocié le départ de leurs terres), et sur des rassemblements festifs et militant(e).

-créer de multiples initiatives qui permettent d’amplifier la lutte, et de lui donner un caractère national, voire international.

-le collectif se donne aussi pour objectif de développer la communication autour de la lutte (site internet, articles dans les médias alternatifs…).

N’hésitez pas à nous contacter, et pour plus de renseignements, pour nous rencontrer…, de même que pour rejoindre le collectif et/ou recevoir des infos à cette adresse mail :

contactclcanddl@riseup.net

34 réponses à “Qui sommes-nous ?

  1. Juste un petit mot de l’autre côté de la France pour vous témoigner toute ma sympathie, et tout mon soutien suite à la dernière décision juridique. Courage, tenez bon et merci de mener cette lutte.

    Amicalement

    Céline

  2. Heureusement qu’il y’a des luttes, ces dans ces combats que les personnes de toutes horizons différents, et des citoyens divisés politiquement apprennent à se connaître et à développer le combat groupé. L’exemple du Larzac est édifiant où paysans catholiques, maoistes, hippies, écologistes, libertaires, citoyens se sont réunis pour lutter contre l’extension du camp et cela a permis de développer un certaine forme de solidarité et une culture Larzac.
    Dans des temps où on se tire dans les pattes pour avoir un emploi, ou pour des élections, c’est bien que des gens se réunissent pour s’opposer à un tel projet.
    Non obstant que cela est une farce économique pour la simple et bonne raison qu’avec une augmentation constante des prix du pétrole et une pénurie annoncé, le flux des avions va diminuer et les prix augmenter, donc ce n’est pas un projet avec une vision à long terme!
    Donc gagnons notre indépendance, laissons les agriculteurs entretenir ces espaces en développant l’agriculture raisonnée et à terme biologique, luttons contre le libre échangisme exacerbée, et développons des réelles alternatives pour les transports comme le rail.
    Au final à courir après le temps pour gagner quelques minutes en avion depuis Nantes, on perd en humanité et en respect pour la nature!
    Non à NDDL!

  3. Pingback: NDDL:Des nouvelles inquiétantes de notre luttant à l’hosto contre une probable amputation, blessé sur la ZAD le 15/12/2012 ! « Les AZArricades

  4. Bonsoir, ayant reçu une pétition, à signer, je me suis fais un plaisir de la diffuser à tous mes contacts ainsi que par le biais de commentaires, dans la presse web.

    Je vous la transmets afin d’augmenter le nombre de signataires, et de vous aider dans votre lutte contre l’AYRAULPORT absurde.

    Voici mon commentaire adressé par mail, ou retranscrits dans mes posts :
    Comment se faire plaisir avec l’argent du contribuable, et l’art de « fabriquer » des arguments…béton !

    Même si on est pas d’accord pour signer la pétition, il est intéressant de lire l’intégralité du mail.

    Voici le lien :
    http://www.contribuables.org/2012/12/05/non-au-projet-daeroport-a-notre-dame-des-landes-3/#formulaire-petition

    Cordialement,

    Francis

  5. Matthias Sauvergeat

    C’est bien de défendre la nature : des aéroports il y en a assez en France !

  6. Vous n’avez pas une pétition en ligne ? Une manière – bien modeste – de vous soutenir !

  7. Des gens qui combattent le système…pourquoi pas ?

    J’aime José Bové quand il casse du Mc Do…Moins quand il casse du francais…(Nantes et sa région font partie de la France, au même titre que la Corse.)

    Des gens qui se révoltent contre la loi francaise et ses représentants (càd les gendarmes…) et occupent illégalement un terrain d’état, pour des raisons qui leurs sont propres, ces gens se mettent à dos les autres cotisants (de la france entière, du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest) qui payent leurs impots à l’état français pour faire appliquer ce que les élus démocratiquement élus décident en appliquant la loi.

    Moi, ce qui me laisse songeur, ce sont les trop nombreux gens questionnés par les médias qui se cachent sous des masques ridicules: ils sont ridicules et apportent l’inverse d’une quelconque crédibilité. (mouvement FN ???).

    En tant que votant socialiste depuis mes 18 ans, je me pose des questions. (pas sur la crédibilité du gouvernent, mais sur celle des trop nombreux individus casseurs (des fourgons TV de BFM et I TELE… entre autre) et adorateurs de masques… (ils ont honte ??? partisans du FN ??? casseurs et du FN ???).

    Si ce message est censuré, je saurais qui se cache derrière les masques de pseudo-révolution : FN. (une démocratie, c’est l’ensemble du peuple – et si 2500 francais cachés et masqués (et des laches) décident à l’encontre de la france entière et ses 60 millions d’habitants…Ben tant pis pour eux.

    • Pourquoi évoquez-vous quatre fois le FN dans votre post? Cherchez-vous à faire peur aux indécis qui visitent ce blog?

      Il est assez facilement compréhensible que ces militants se cachent le visage. En effet, filmés à visage découvert, les poursuites seraient beaucoup plus aisées. C’est uniquement pour cela que les gens que vous voyez militer contre ce projet se protègent!
      Quant aux casseurs, vous devez savoir qu’il y en a malheureusement dans tous les mouvements de manifestation.

      Vous qui pensez que 2.500 individus ne représentent pas les 60 millions de Français, pourquoi, faire l’amlagame entre casseurs et manifesttants? Vous vous doutez bien que ces gens-là ne représentent en aucun cas le mouvement de lutte contre le projet d’aéroport.

      De plus, pensez-vous que les individus que nous voyons à la TV sont les seuls à être contre ce projet? Même si les raisons diffèrent, il y a de très nombreuses autres personnes qui ne le souhaitent pas. En effet, que l’on habite ou non dans cette zone, les questions écologiques touchent une grande partie de la population. Un second aéroport engendrerait d’avantage de polution, entraînerait la disparition d’un écosystème et d’animaux…

      Sans parler de l’expropriation des agriculteurs ayant leur exploitation sur le lieu de construction de cet éventuel futur hypothétique aéroport.

      Vous dîtes-vous chaque matin qu’un nouvel aéroport est nécessaire voire indipensable sur le site de Notre Dame Des Landes? Il s’agit uniquement d’un projet visant à satisfaire les désidératas d’un élu, en l’occurence M. AYRAULT. Si un tel projet avait pour but de contenter la population, pourquoi un référendum ou autre consultation populaire n’a-t-il pas été organisé? C’est bien la preuve qu’il s’agait de faire passer en force un projet dont personne ne veut!!!

      A bon entendeur!!!

  8. Vive le kyste!
    Les pays aux paysans

  9. Quand Lanza des Vasto est arrivé au Larzac, les flingues commençaient à sortir et la division aussi. Lui a parlé de non violence, de solidarité, de visages découverts devant la police et de courage. Ensuite tout s’est mis en place. IL y a eu une grande marche à pied et en tracteur jusqu’à Paris et le Larzarc s’est installé sous la tour Eiffel.
    Je crois qu’il faut reprendre cette stratégie pour gagner, et gagner le peuple de France à qui on raconte un tas de bêtises sur la nécessité d’un aéroport pour créer des emplois, alors que l’on va en détruire.
    Pour finir, Je suis chez les VERTS EELV depuis 35 ans je n’ai pas honte de nos ministres, ne jetez pas l’anathème sur eux, car ils en fait ont plus que vous n’en ferait pour l’écologie dans toute votre vie.

  10. Pensez-vous pouvoir faire comprendre à la population nantaise qu’elle va devoir payer des charges de fonctionnement très importantes pour une durée très longues à VEOLIA qui gère le contrat ?
    Il ne leur serra même pas possible de revoir à la baisse ces charges.
    Si ce projet d’aéroport devait se concrétiser il aurait du faire parti des investissements de la région ce qui n’est pas le cas ici. C’est sans doute que les montants en jeux doivent atteindre un niveau d’endettement trop important pour être financé. La solution d’avoir choisi de faire passer ce nouveau projet dans un partenariat public privée est une erreur car c’est une bombe à retardement dans les dépenses de fonctionnement et ceci pour longtemps.
    Avez-vous des informations plus complètes à rapporter à la connaissance des habitants sur ce point?

  11. c’est tres bien de lutter… mais sincerement je ne comprend vraiment pas pourquoi tant d’acharnement… le projet de l’aeroport a été validé par presque tous les partis politique de la region, il va créer des emploi (en periode de crise!!), il est un formidable outil de developpement de la region nantaise comme metropole européenne et il va tres fortement accroitre l’accessibilité et donc les investissements etranger dans la region!!! l’aeroport serais comparable a celui de beauvais dans l’oise (en terme de nombre de passager) alors… comme la majorité des citoyens lambda (c’est a dire n’habitant pas dans la region et ne faisant pas partis d’EELV), je ne comprend pas…. le seul argument que j’ai trouver en faveur du « Non » est dans la lutte contre l’artificialisation des sols, mais cet argument ne tient absolument pas debout puisque ce ne sont pas les aeroports qui bouffent les surfaces agricole et rurale mais bel et bien les lotissements pavillonaires (mais curieusement la personne ne bougent!!!!!). alors comme beaucoup de francais, j’aimerais comprendre pourquoi??? le but n’est il pas tout simplement un moyen de federer des partisants d’EELV au niveau national???

    • Votre réaction m’attriste mais je ne vous en veux pas si elle est sincère. Je fais partie d’une de ces nombreuses petites assos dont vous ignorez manifestement l’existence. Nous avons gagné des tas de batailles juridiques, perdu quelques autres et pas engagé encore plus faute de temps et de moyens, mais nous avons sauvé des centaines d’hectares contre les lotissements pavillonnaires (le stade anal de l’urbanisme) et on se bat encore contre un projet de ZAC immonde qui devait manger 200 hectares au départ et se trouve aujourd’hui réduit à 50 parce que nous avons sonné le tocsin. Vous n’avez pas idée du niveau de corruption, de malhonnêteté et de cynisme qui règne dans ce pays dès qu’il s’agit de bétonner. Ce qu’on vous vend comme la démocratie n’est qu’un agrégat de milliers de féodalités locales. Les élus se croient tout permis, ils se torchent avec les lois, distribuent passe-droits et privilèges à la tête du client. Pis, avec la décentralisation, les administrations qui essaient de faire leur job – avec de moins en moins de moyens – se font incendier par des préfets qui ne sont plus que les exécuteurs des basses oeuvres des groupes de pression et des politiciens qu’ils sont censés contrôler. Je vois l’Etat couvrir des magouilles dont vous n’avez pas idée. Il n’y a plus d’espoir ailleurs que dans la justice qui a encore de beaux restes au niveau indépendance. Rejoignez une asso locale pour en faire l’expérience par vous-même mais accrochez vous car la nausée vous guette à tous les coins de rue. Voilà la dure réalité : rejoindre une asso de protection de la nature, c’est comme choisir la petite pilule rouge dans Matrix. Il n’y a pas de retour en arrière possible. Ou alors vous pouvez choisir la pilule bleue et retourner rêver dans la Matrice.
      Mais vu vos dernières lignes, je pense que vous avez déjà, comme Néo dans le film, le sentiment qu’il y a quelque chose qui cloche dans le charmant tableau de votre environnement quotidien : vous avez raison de dire que l’aéroport n’est que la partie émergée de l’iceberg. Un département français disparaît sous le béton et le bitume tous les 7 ans en France. DANS LE 62, NOUS AVONS PERDU UN TIERS DES EMPLOIS AGRICOLES (6.000) SUR 10 ANS dans l’indifférence générale. Parallèlement, des centaines d’hectares de terres ont été détruits, où on aurait pu installer ces agriculteurs biologiques que le Grenelle de Sarko nous promettait et qu’on attend toujours. Les médias relaient sagement bien tous les bobards de gauche et de droite sur les promesses d’emplois du BTP, mais sur les destructions, jamais rien !
      Voyez donc : la lutte contre NDLD est la cristallisation visible à l’échelle nationale de toutes les luttes menées dans l’ombre localement par des milliers de personnes préoccupées comme vous semblez l’être par la prolifération du béton et du bitume. La Solidarité, ça compte encore dans ce monde fasciné par le fric où l’on veut tous nous réduire au statut de prédateur, de mouton enragé qui n’a pas d’autre but que tondre la laine sur le dos de notre prochain ! Vu la mobilisation, ça veut dire que contrairement à ce qu’on craignait, il y a encore pas mal de gens dans ce pays qui ne sont pas en train de rêver dans la Matrice. Il y a encore de l’espoir pour le changement mais contrairement au film, nous n’attendons pas un Elu qui renversera l’Agent Ayraut-Smith.
      Alors, la petite pilule bleue ou la rouge ?

      • arnaud59000

        C’est bien de défendre le lobby agricole, pour maintenir une production agricole permettant de « nourrir » le peuple français…A l’encontre du lobby des « vendeurs de terrains batissables » pour pouvoir loger des gens qui travaillent, paient leurs impots nationaux et locaux….

        J’habite dans le département du Nord et, d’un mois à l’autre, les logements privés particuliers « grignotent » sur les terres cultivables, c’est un fait indiscutable…(à proximité des grandes villes et des petites viles à proximité des grandes agglomérations)…

        Quand faudra-t-il appliquer la méthode de la contestation face aux promoteurs immobiliers partout en france ?.

        Les agriculteurs français profitent massivement de la PAC de l’europe…La PAC est payée par qui ? Par tous les français imposables…Et qui perçoit la PAC payée par les Français ??? les agriculteurs…

        Après l’aéroport de la discorde, à quand des mouvements identiques confrontant le salarié qui paie ses taxes et la PAC (et la MSA) à ceux qui exploitent des terre pour des produits vendus hors de france (vu qu’on consomme massivement de l’espagnol) contre l’implantation de la maison du pauvre gus qui paie pour TOUS….

        Agriculteurs, voulez-vous la hausse des sans-abris et des chômeurs ???

    • Je crois que l’on peut continuer à t’expliquer pdt des années … tu as toutes les études sur le net …mais 1000ans après tu diras toujours pourquoi.. Alors il y a un moyen aussi très efficace de relancer l’économie : c’est la guerre. Tu vois pourquoi les USA sont toujours, absolument toujours, en guerre , trouve un seul passage de paix pour les usa dans le siècle dernier ( et ça continu au 21 ème)Alors si c’est la seule voie d’enrichissement, il faut pas pinailler. Réclame une bonne guerre et continus ta consommation dantesque sur les cadavres de tes enfants. Les ricains le font sans scrupules. Alors tu te poses la question encore? Tu peux expliquer pourquoi on bétonne des surfaces agricoles pour poser des avions qui rapportent dans leurs soutes des haricots verts du Kenia? C’est qdm un peu con non? Ca doit répondre à ta question non? Pourquoi bouffer des haricots verts du Kenia? Du bœuf du Bresil ? Des champignons chinois?
      Je sais que j’ai perdu mon temps tu sais….

  12. Je viens de voir passer aux infos un sujet sur le nouvel aéroport.

    Alors comme ça une piste ne suffirait plus ? Ne prendrait-on pas une fois de plus pour des jambons ? De mémoire des aéroports dotés d’une seule piste il en reste un paquet même dans des régions à fort potentiel touristique. La vérité est ailleurs !

    Ne lachez rien!

    • Oui, encore un argument idiot , Genève-cointrin par exemple, n’a qu’une piste, un trafic important et international ! Il n’a qu’à venir voir, Ayrault !

  13. Bonjour ,
    Pourquoi ne faites vous pas appel aux journalistes de piece à conviction qui ont récement produit une emission sur les PPP le 17/10/2012 sur France 3 ? Il constitue un bon relai mediatique pour faire bouger les politiques .

  14. Bonjour,
    Je suis un peu perdu dans cette histoire.
    Quelqu’un pourrais m’éclairer, en quoi l’arrivée de l’aéroport à Notre Dames des Landes est il mauvais?
    Merci de vos lumières.
    Hector

  15. Pingback: L’aéroport de Notre Dame des Landes sera… ou ne sera pas. | TOUDIRE (ou presque!)

  16. C’est quoi la folle furieuse qui est intervenue ce matin sur France Culture, pour soi-disant défendre le site de Notre Dame des Landes ? La méthode de prise d’antenne à la hussarde n’est jamais très convaincante, mais parfois sauvée par l’humour ou la non-violence dont on sent qu’elle accompagne le message. Là, c’était juste culotté et agressif ( « ah bon vous ne m’interviewez pas ? »). Et au bout du compte, la forme (violente et bornée) l’a emporté sur le message, et n’a pas donné la meilleure image de la lutte contre l’aéroport ! Voire, a été contre productive, sauf sans doute auprès des radicaux de tout poils. « Le grand public », lui, est retourné à ses occupations, mi-agacé mi-amusé par ce « numéro » censé le sensibilisé……

    • J’aurais pu écrire exactement la même chose que Marie.
      L’intervention à France Culture était, au mieux, grotesque. Les auditeurs de France Culture sont probablement parmi les mieux informés et soucieux de comprendre le monde.
      Outre cette intervention stupide et contre-productive, essayez, s’il vous plaît , de parler ou écrire vos interventions ou articles dans une langue un peu moins « révolutionnaire » (même si je suis consciente qu’il s’agit bien d’une lutte). Faute de quoi, votre discours risque de n’être entendu que par un public déjà convaincu.

      Bon courage
      Geneviève (Limoges)

      PS: je lis à l’instant des interventions et vos réponses ci-dessous:
      1) qu’est qu’un fait « hallucinant »??
      2) Vous suggérer de changer de nom n’est pas une insulte.
      3) On peut préférer l’honnêteté et essayer d’éviter de rester marginal.
      (Mais c’est dur parfois!)

  17. Ah, en Plus, vous creez un mode de Transport innovant dont le savoir faire sera aisement exportable via le Port de Sait Nazaire. En prime, la motorisation pourrait utiliser un biocarburant local ou, regional… Enfin, des prolongement de lignes Vers Rennes ou Quimper placeraient toutes les metropoles bretonnes a 1h les unes des autres pour un investissement 5 fois inferieur au projet TGV…

    Face a un Tel potentiel, pour 50 millions de Plus ( au bas mot) l’etat, contre l’avis du peuple, se prepare a creer un projet elitiste a la valeur relative.

    Enfin, notes qu’avec un projet aerotrain, il es possible de developper l’aeropert de Saint Nazaire et de creer de l’emploi dans une Zone qui en a bien besoin.

    A votre Disposition pour en parler.

  18. Bonjour,

    Juste une suggestion en passant.

    Un Aerotrain placerait Saint Nazaire a 20 minutes de Nantes.
    les 70 km de Piste couteraient moins de 300 millions d’euros.
    Pour un depart toutes les 15 mn les appareils reviendraient a moins de 150 millions.

    Pour 450 millons il est possible d’unir les 2 localites avec un Systeme qui cumule les avantages du TER et celui du TGV. Vous pouvez reduire drastiquement le trafic autoroutier et « lisser » la charge demographique et immobiliere sur une Plus grande surface.

  19. Peu importe les critiques des mignons.!
    Vous êtes dans le « Faire », Il n’y a pas meilleurs moyen pour bouger.. Se battre pour l’essentiel ou défendre ce qui est essentiel, est ce qui semble être le plus juste.. Et l’ont vous traitent de personnes bizarres, de Marginaux..? étrange comme manière de pensée..! Continuez mais toujours avec amour^^

  20. j’ai lu votre article sur la conf et l’adeca et bien c’est pitoyable. c’est pas avec des propos de ce type que l’on va gagner, juger sans connaitre c’est facile. ne vous plaignez pas d’être marginalisé!!!!!!!!!!!

    • Bonjour,

      si vous nous faisiez connaitre une critique de fond sur notre article, ce serait pas mal.
      Concernant notre connaissance du dossier de la conf et de l’ADECA, ne vous inquiétez pas on en connait une couche puisque certain-ne-s membres du clca sont paysans et se sentent proche du courant travailleur-paysan de la conf. Ils aussi effectué pas mal de recherche sur les compromissions de la conf et de l’ADECA, suite à des faits qui leur paraissaient hallucinants. Cet article est sorti parce que l’on ne pouvait que dénoncer publiquement cette magouille. Pour le reste, on se garde pour l’instant de le dévoiler…
      Enfin, on ne recherche pas à ne pas être marginalisés. On souhaite juste que les choses soient claires dans cette lutte, afin que chacun-ne puisse s’y investir sans connaitre un coup de poignard dans le futur et pouvoir faire confiance à son camarade. Ce qui est pas mal important pour la motivation et l’énergie dans une lutte de pouvoir se faire confiance entre camarades. Si cela doit passer par la marginalisation, tant pis; on préfère l’honnêteté.

      Des membres du collectif de lutte contre l’aéroport de NDDL.

      • Si vous voulez vraiment arrêter la procédure et la faire traîner en longueur, une solution : s’il y a des terrains en indivision, les indivis « s’attaquent » (entre guillemets c’est simplement pour bloquer la procédure) entre eux et du coup cela bloque la procédure. J’ai été exproprié par DUP.

  21. En tout état de cause, l’aéroport actuel ne permet pas à toutes les régions voisines de disposer de ligne aérienne variée. Dire non c’est bien, mais que proposez vous comme alternative ?

  22. Pingback: Contre les forages sur la ZAD du 6 au 9 juin, entrons en résistance ! | blog du collectif de lutte contre l'aéroport de Notre Dame des Landes

  23. La lutte radicale

    Changez votre nom, vous ne représentez pas « la lutte radicale » ! Votre nom est trop plein d’ambiguités voire mégalo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s