Archives de Catégorie: invitation ags/réunions

[Stop Bure!] Petit festival contre le projet de grosse poubelle nucléaire de Bure -3ème édition !

Vu sur le blog de « Bure Zone Libre », le 10/08/12 :

Cette année encore, il revient…

LE (petit) FESTIVAL CONTRE LA (grosse) POUBELLE NUCLÉAIRE DE BURE

  les 14-15 et 16 septembre, toujours à Bonnet (55, Meuse), toujours à prix libre, toujours sous chapiteaux !

Cette année il s’offre une soirée supplémentaire le vendredi soir avec repas, cirque et jazz manouche ! Et à suivre tout au long du week-end et comme tous les ans, une vraie info indépendante sur les déchets, l’enfouissement, et le nucléaire en général.
La première conférence-débat portera donc sur l’actualité du projet de Bure (CIGEO), et le dimanche on ouvrira l’après-midi avec une présentation des luttes abouties contre les projets d’enfouissement en France, avec des intervenants de Mayenne, des Deux-Sèvres, et, on l’espère, du Gard, qui viendront parler de leurs luttes contre l’ANDRA. Hé oui, ce ne sont pas toujours les nucléocrates qui gagnent ! Pour s’en souvenir on pourra aussi visionner le documentaire « Plogoff, des pierres contre des fusils » et débattre avec Nicole et Félix Le Garrec, les réalisateurs.
Enfin, pour replacer le projet de Bure dans un contexte plus général et faire le lien avec d’autres projets d’actualité, la compagnie Un Pas de Côté viendra jouer la pièce « Avenir Radieux, une fission française », deuxième volet (après « Elf, la pompe Afrique ») de la trilogie BLEU-BLANC-ROUGE de Nicolas Lambert. A partir, entre autres, de scènes tirées des débats publics sur l’EPR (tiens ? on aurait pas un débat public sur le feu chez nous aussi ?), la pièce explore le discours officiel du pouvoir et la confiscation de la possibilité de débattre.

Évidemment il y aura aussi du bon son pour toutes les oreilles (bal folk, jazz manouche, dub-tek, hip-hop, etc),
du cirque avec les Gones et les Rouages,
de la danse avec Man’ok (spectacle participatif),
de la magie pour les petits,
des ateliers : écriture, cirque, énergies renouvelables, sérigraphie (si vous voulez un beau t-shirt du festival à prix libre ramenez un tee-shirt uni de votre placard !),
un jeu de piste pour les enfants,
des expos, des stands d’info,
et, grande nouveauté, une expo d’art contemporain d’Adeline Carrion Reynasur les travailleurs du nucléaire, à la salle des fêtes de Bonnet ! Puisque CIGEO est censé nous amener du boulot autant qu’on sache tout de suite à quoi s’attendre…
Plus d’infos sur le programme :

http://festivaldebonnet2012.noblogs.org

Pour le côté pratique : le dortoir et les chambres de la Maison de Bure seront reserves aux artistes et intervenants (qui viennent de loin pour jouer gratis…) Il y aura possibilité de camper sur place ou dans une salle de la mairie de Bonnet : amenez vos tentes ! Côté cuisine la Marmijotte, cantine à prix libre, sera présente comme l’an passé pour nous régaler…

Merci de diffuser l’info à tous les vents lorrains
!

A bientôt !

[Stop THT Cotentin-Maine] Feu à la ligne THT ! Discussion/projection sur la ZAD autour de cette lutte le 27 mai 2012

Vu sur Indymedia Nantes, le 19/05/12 :

Vous êtes conviés à une soiré échange, présentation de la lutte contre la THT autour d’une boof et suivi d’une projection de  » no a la mat  » sur la tht en espagne

feu la ligne THT : discussions, projection « No a la Mat » …

dimanche 27 mai 2012 à la POINTE

Depuis 7 ans, des milliers de personnes (de la Manche, de la Mayenne, d’Ille et Vilaine et du Calvados) sont touchées par un projet ligne Très Haute Tension de Raids (50) à Beaulieu (53), soit plus de 160 Km ou plus de 400 pylônes. La THT réalisée par RTE main dans la main avec les chiens de garde de l’Etat est liée au projet EPR de Flamanville. Depuis décembre, les chantiers de pylônes ont démarré et sont passés à la vitesse supérieure. Aujourd’hui plusieurs dizaines de chantiers sont actifs.

Mais, même s’il avance bien trop rapidement, nombre d’individu-e-s ont décidé que l’heure était à l’action directe pour tenter d’enrayer ce rouleau compresseur et appellent chacun-e à participer à la résistance par les moyens qu’ille jugera bons pour nuire matériellement à l’avancée du projet. Et déjà quelques pylônes déboulonnés, tordus, des engins en panne, des blocages de chantiers, un arrachage systématique des piquets de signalisation… une panoplie d’actions de nuisances dont les impacts ne sont pas négligeables.

Cette volonté d’avoir une diversité d’actions, de sortir de la « sainte contestation légaliste » et d’agir concrètement pour impacter les travaux se retrouve dans l’assemblée qui s’est constituée depuis le 14 janvier 2012, à la réunion publique de Coutances qui faisait suite à l’action de perturbation du convoi nucléaire de déchets radioactifs de Valognes. Cette assemblée est constituée autant d’habitant-e-s proches du projet, que d’individu-e-s en lutte contre les politiques de gestion de nos vies par l’aménagement de l’espace (entre autres…). Elle se tient tous les dimanche, à Chefresne, où d’ailleurs les travaux progressent rapidement autour de la commune.

Un des enjeux est maintenant de concrétiser cette résistance pour empêcher les chantiers de s’y tenir, c’est donc prochainement qu’il va falloir mettre à l’épreuve les solidarités tissées dans cette lutte afin de bloquer le plus efficacement possible ces chantiers. On vous invite donc à venir découvrir, échanger sur cette thématique à la Pointe sur la ZAD le dimanche 27 mai à partir de 19h. Pour infos : zad.nadir.org

Autres rendez-vous à venir : – dimanche 13 MAI au chateau d’eau à Chefresne – dimanche 20 MAI à Chefresne – le 22-23-24 juin camp de résistance et action de masse “FEU LA LIGNE THT !!!” Pour s’informer de l’avancée, des rendez-vous… s’inscrire à https://lists.riseup.net/www/subscr

Pour venir a la Pointe depuis Nantes, prendre direction Vannes N165 , puis sortir au Temple de Bretagne en direction Fay de bretagne D15 , maison a environ 1 km sur la gauche

[Autour d’un repas, construisons la/les lutte-s!] Cantine populaire n°0 à Nantes le 25 mai 2012

Vu sur Indymedia Nantes, le 19/05/12 :

Cantine populaire n°0
vendredi 25 mai 2012, à B17 (17 rue Paul Bellamy à Nantes)
rdv à 16h pour cuisiner et à 20h pour déguster, discuter, …

L’envie traîne de lancer des cantines populaires dans Nantes : des bouffes régulières, dans la rue, les quartiers, peut-être lors des marchés. De la cuisine végétalienne, à prix libre.
Parce que c’est bon ! Et parce que la préparation et le partage des repas sont un bon prétexte pour créer des espaces de rencontre, de discussion, de partage, pour parler de luttes d’ici et d’ailleurs. Quand ça sera possible, on compte utiliser les légumes du Sabot, le collectif de maraîchage installé sur la ZAD depuis mai 2011 contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des Landes : « des légumes, pas du bitume ! »
Cette « cantine populaire n°0 », vendredi 25 mai, est l’occasion de partager cette envie avec vous, tou-te-s celleux qui viendront manger et qui peut-être auront aussi envie de s’impliquer pour mettre en route les cantines à venir.
Bienvenue !

Vendredi 25 mai 2012, à B17 (17 rue Paul Bellamy à Nantes)
rdv à 16h pour cuisiner et à 20h pour déguster, discuter, …

Le tract en PDF : cantinepop_25.05.12

[Réappropriation de la ZAD et autonomie alimentaire] La ferme du Sabot et la Chèvrerie du Petit Bois vous invitent à fêter leur 1er anniversaire le 12 et 13 mai

Vu sur le site des occupant-e-s de la ZAD, le 22/04/12 :

Il y a un an nous occupions ensemble des terres situées sur la zone du projet d’aéroport pour y installer une ferme maraichère (et plus discrètement une chèvrerie). Aujourd’hui la lutte continue, nos activités aussi.
Nous vous invitons à repasser un week-end ensemble dans la bonne humeur.

Samedi 12 mai:

15h: AG pour préparer en cas d’expulsion la Manif de réoccupation (à la vache rit)
19h : Retrouvailles, Apéro, Discussion, Bouffe, Musique…

Dimanche 13 mai:

10h : Visites et Travaux des champs
13h : Repas champêtre
à partir de 14h30 : Visites et Travaux des champs
Discussion sur la mise en place d’une cantine populaire et autres réflexions…
Jeux, peinture sur route, bourse de graines, sieste…
Soirée : Projection, Bouffe

Possibilité de camper sur place. Des petits outils peuvent être utiles.
Itinéraire : à la Paquelais prendre la D281 dir Fay de Bretagne puis 1km plus loin chemin fléché sur la droite.

[Stop Vinci !] Réunion publique pour s’organiser contre Vinci et sa clique, à Rennes le 9 mai

Vu sur Indymedia Nantes, le 02/05/12 :

Organisons-nous contre Vinci et l’Ayraultport

Présentation de la lutte sur le terrain et discussion
Pour s’organiser ici contre les betonneurs
Mercredi 9 Mai 18h30 Amphi B6 Fac Rennes 2

A Nantes, le 24 mars dernier, 10 000 personnes se sont rassemblées pour protester contre le projet d’aéroport à Notre Dame des Landes.
Face au mépris et à la passivité du député maire Jean-Marc Ayraut, il nous semble indispensable d’étendre la lutte au delà des frontière de la ZAD -Zone à Défendre-.
Parce que les bulletins de vote seuls ne permettront pas de faire abandonner le projet, nous appelons à lutter localement contre les activités de Vinci, multinationale chargée du chantier et futur concessionnaire du site.
C’est aussi l’occasion de s’opposer à un acteur important de l’urbanisme imposé à Rennes, en le reliant au projet d’aéroport du grand ouest.
En effet, avec la collaboration des responsables politiques (notamment du parti socialiste), le groupe Vinci s’accapare l’espace public pour toujours plus de profits  : parkings, routes, centrales nucléaires, hôpitaux, écoles, prisons…

Le tract en PDF : affiche_vinci

[Bure en Résistance] Le 28 avril 2012 à Bure, pique-Nique commémoratif du 26ème anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl

Le blog de la maison de Bure : http://burezoneblog.over-blog.com/

Reçu par mailing :

Rendez vous à la Maison de la résistance

le samedi 28 avril à 11h

pour un départ groupé vers le laboratoire

de l’ANDRA vers midi.

(ou directement au laboratoire si arrivée tardive)

Au programme :

Partage d’un repas collectif (chacun ramène un peu)

Chaîne humaine

Jeux divers

Musique (à confirmer)

Promenade récréative et pédagogique autour du labo

Pour plus d'information sur ce rassemblement, 
contactez la Maison de Bure :
Tél : 03 29 45 41 77. Mail : leherissonvengeur@gmail.com


Autres dates à retenir dans la région :

Deux rendez-vous à METZ avec les associations SORTONS DU NUCLEAIRE MOSELLE, CACENDR et CATTENOM NON MERCI !

JEUDI 26 AVRIL , 19 H , PLACE D'ARMES (Hôtel de Ville) 
Pour un HOMMAGE aux VICTIMES et aux " LIQUIDATEURS ". 
(apporter des bougies) 
VENDREDI 27 AVRIL , 17H COLONNE DE MERTEN (rue Serpenoise)
MOBILISATION POUR DIRE STOP A LA FOLIE NUCLEAIRE ! ARRÊT IMMÉDIAT DE CETTE INDUSTRIE MORTIFÈRE !
(participation musicale des groupes "Stop Bure Brothers" et "Banquette arrière")
Venez avec vos slogans, pancartes et pour se faire entendre 
apporter de quoi faire du bruit : boites,casseroles, percussions,cymbales, tambourins..

Samedi 28 Avril, CHAUMONT, 11H Place de la mairie

Appel à l’initiative du CEDRA 52.

Øsortir de la folie nucléaire

Ø ne plus produire de déchets radioactifs, surtout ne pas les enfouir !

Ø plein cap sur une politique énergétique de bon sens

[Stop THT Cotentin-Maine] Agenda anti-THT après l’assemblée du Chefresne du 15 avril et autres RDV

Les deux sites internet pour avoir des infos sur cette lutte :

http://valognesstopcastor.noblogs.org/

http://www.stop-tht.org/

Reçu par mailing :

Suite à l’assemblée du Chefresne qui s’est déroulée le 15 avril 2012,
différents rendez-vous ont été pris pour perturber l’avancée des travaux
sur la ligne THT et renforcer la résistance à cette ligne.

* Tous les dimanches à 12h, ancien château d’eau du Chefresne :
Pique-nique puis après-midis de travaux, de préparation, de discussions,
etc, en fonction des besoins.

* Le WE des 21 et 22 avril à 14h, bois de la Bévinière, le Chefresne (50) :
Initiation à la grimpe afin de mulitplier les possibilités de défendre les
arbres en hauteur.

* Mercredi 25 avril à 7h, parking de l’HyperCasino à Villedieu (50) :
* Mercredi 9 mai à 7h, parking du CentreLeclerc à coutances (50)
RDV pour aller perturber les chantiers en cours.

* Samedi 28 avril à 14h, devant la mairie du Pertre (35) :
RDV pour une randonnée sous les pylônes avec clés à molette ou à cliquet.

* Dimanche 13 mai à 10 h, au Chefresne :
Prochaine assemblée du Chefresne

* Du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin, le Chefresne (50) :
WE de résistance à la ligne THT
Ce WE est en préparation, toutes les soutiens et les bonnes volontés sont
les bienvenus. Contacter pylones at riseup point net à ce sujet.

Autres RDV :
A Avranches (50), le samedi 21 avril 2012 à 20h30 – salle Ernest Lenoél
(près du marché) : Projection débat sur la thématique des déchets
nucléaires à l’initiative de Changeons d’ère.

A Diélette/Flamanville (50), le jeudi 26 avril 2012 à 18h – stèle des
irradiés inconnus : Rassemblement à l’appel du CRILAN avec le soutien de
la coordination antinucléaire régionale pour rappeler notre solidarité aux
victimes du nucléaire, d’ailleurs et d’ici d’une part et de manifester la
solidarité aux militants et riverains qui s’oppose à la ligne
Cotentin-Maine en réaffirmant qu’elle est directement liée à la
construction de l’EPR, d’autre part.

A Coutances (50), le vendredi 27 avril 2012 à 20h – FJT, 162 rue Régis
Messac : Présentation du livre « Oublier Fukushima » en présence des
auteur-e-s. Point sur la politique de l’oubli des accidents nucléaires et
sur les luttes antinucléaires locales, en particulier la résistance à la
ligne THT Cotentin-Maine.

A Montreuil (93), le 29 avril 2012 à 17h – à la Parole Errante, 9 rue
François Debergue (M° Croix de Chavaux) : Organisée  par l’assemblée
francilienne contre le nucléaire, une discussion publique au cours de
Atome, quanta et résistance en présence de Yuri, auteure et traductrice
sur la situation au Japon ; Christian, cheminot sur les transports de
matières radioactives dans l’industrie nucléaire ; Max, de la Maison de
Bure sur l’enfouissement des déchets nucléaires à Bure ; Quelqu’un-e de et
sur la lutte contre  la ligne THT Cotentin-Maine.

A Rouen (76), les 19 mai et 9 juin 2012 à 18h – à la Conjuration des
Fourneaux, 149 rue St-Hilaire : Réunions publiques de mobilisation pour le
WE de résistance à la ligne THT.

A toute de suite sur le tracé.

[Zad] Retours d’infotours

Vu sur Indymedia Nantes, le 08/04/12 :

En janvier et février dernier, deux groupes d’habitant-e-s de la ZAD ont silloné les routes d’Espagne et d’Italie avec l’idée de croiser la lutte contre l’aéroport de NDDL et d’autres luttes.

retoursinfotours.jpg

Ces groupes vous invitent à venir partager les réflexions qui ont émergé de ces rencontres et discussions,

Vendredi 13 avril à 19h à la Pointe
( sur la route de Fay de Bretagne en venant du Temple, après le circuit de F1)

L’affiche en PDF :

retoursinfotours

Assemblée du Chefresne : nouvel agenda et appel ! (des nouvelles de la lutte contre la THT Cotentin-Maine)

Vu sur le site internet du collectif valognes stop castor :

LES PROCHAINS RDV SUR LE TRACE DE LA THT COTENTIN-MAINE

Jeudi 8 mars 2012 – Percy (50), place du Marché à 17h.

A l’appel de l’association Percy sous tension, rassemblement en soutien à une famille d’anglais sur le tracé, alors même que la commissaire enquêtrice pour les servitudes tentera de tenir son stand de propagande au Chefresne.

 

Samedi 10 mars 2012 – Lapenty (50), place de la Mairie à 8h30

Rassemblement et perturbation de la venue de la commissaire enquêtrice en soutien aux riverains refusant de signer les conventions de servitude nécessaire à RTE pour son chantier acheté.

Samedi 10 mars 2012 – Erbrée (35), devant la Mairie à 8h30

Rassemblement en soutien aux riverains refusant de signer les conventions de servitude nécessaire à RTE pour le chantier acheté.

Dimanche 11 mars 2012 – Villedieu (50), Ernée (53) et partout en France.

Déchainons-nous contre la ligne THT Cotentin-Maine : Journée d’action contre les lignes THT et RTE. Deux points de RDV publics sont organisés pour celles et ceux qui souhaitent se retrouver pour agir ensemble, l’un en Mayenne sur la place de l’hôtel de Ville de Erné et l’autre dans la Manche sur le parking de l’HyperCasino (sortie 38 de l’A84) à Villedieu.

 

 

 

Après le 11 mars :

Et dès le lendemain, une semaine de chantier sur le Chefresne du 12 au 17 mars 2012 avec pour objectif la protection d’un petit bois, la sécurisation des accès et la suite des travaux sur le château d’eau. RDV tous les midis à l’ancien château d’eau du Chefresne.

 

Jeudi 22 mars 2012 – Le Lorey (50), place de la Mairie à 9h.

Après Hauteville la Guichard le 26 janvier, Bréal sous Vitré le 23 février, Cerisy la salle le 29 février, un nouveau RDV est pris pour perturber un ou plusieurs chantiers au Lorey (à proximité de l’axe Coutances – St Lô)

Prochaine assemblée du Chefresne :
Dimanche 18 mars à 12 h
Les enjeux sont importants, soyons nombreux !

——————–

RESISTONS A LA LIGNE THT Cotentin-Maine

Depuis sept ans, des dizaines de milliers de personnes (de la Manche, de la Mayenne, de l’Ille et Vilaine et du Calvados) vivent avec l’épée de Damoclès d’une ligne Très Haute Tension programmée pour être installée de Raids (50) à Beaulieu (53).

Depuis décembre 2011, les chantiers de pylônes ont démarré et avec eux la violence d’état et de RTE (signatures forcées, travaux de destruction engagés légalement ou pas, etc…). Face à cette situation, nombre d’individus ont décidé que l’heure était à l’action directe pour tenter d’enrayer ce « rouleau compresseur » et appellent chacun à y participer avec les moyens qu’il jugera bon pour nuire matériellement à l’avancée du chantier. Si nous sommes contraints à ces pratiques c’est que l’opposition populaire à ce projet n’a, depuis que le projet est connu, rencontré uniquement que mépris et arrogance de la part de l’état et de RTE. Chacun aura compris qu’il n’y avait rien à attendre de ces institutions. C’est seulement en s’organisant par nous-mêmes avec nos moyens que nous pourrons freiner la toute puissance de l’état. Les habitants du Val Susa en Italie, qui luttent contre la construction de la ligne TGV Lyon-Turin, l’ont compris depuis longtemps. Ils arrivent pour l’heure à freiner sérieusement la destruction de leur vallée.

Depuis le 14 janvier 2012 et la réunion publique de Coutances, qui faisait suite à l’action de perturbation du convoi de déchets radioactifs de Valognes, une assemblée s’est constituée autour du village du Chefresne (50), terre de résistance depuis des années à ce projet de ligne THT. Cette assemblée, composée autant d’habitants proches du projet que d’individus en lutte contre toutes les politiques de gestion de nos vies par l’aménagement des territoires, assume entièrement l’héritage de l’action de Valognes, autant sur les pratiques de luttes, les formes d’organisation que sur le sens politique de ces luttes.

L’actualité nous montre avec bonheur que personne n’a attendu la constitution de cette assemblée pour agir sur le terrain. Déjà quelques pylônes déboulonnés, des engins en panne, des piquets de signalisation des chantiers systématiquement enlevés… Si les chantiers avancent bien trop rapidement, chacun peut constater que la panoplie des actions de nuisances reste ouverte et que les effets ne sont pas négligeables. L’état et RTE savent désormais que leur arrogance n’a d’égal que notre détermination.

Si l’assemblée du Chefresne entre aujourd’hui en résistance ce n’est pas seulement contre les dégâts sur la santé que RTE reconnaît implicitement en rachetant les maisons à moins de 100 m de son réseau THT. Ce réseau THT est intimement lié à la production nucléaire et assumé comme telle par EDF justifiant cette ligne THT par l’EPR en construction. C’est donc également une résistance à l’industrie nucléaire que nous poursuivons aujourd’hui. Mais ces lignes THT et la centralisation de la production électrique dont elles sont la résultante ont également une autre signification. Avec la multiplication de ces projets en France et en Europe, nous savons aujourd’hui que l’état et l’industrie ont décidé de faire de l’électricité un marché spéculatif international se donnant les moyens d’un réseau international de distribution pour vendre l’électricité de l’EPR au Maroc, en Angleterre ou ailleurs. On est bien loin du souci affiché par EDF de sécuriser la distribution en France et notamment dans l’Ouest. C’est donc aussi contre la démence productiviste et le règne de l’économie que nous rentrons en résistance.

Si ce qui se vit aujourd’hui du côté de la Manche et de la Mayenne trouve écho chez les opposants à l’aéroport de Notre Dame des Landes, à la centrale à gaz du Finistère, à la ligne TGV Paris-Cherbourg, c’est que nous partageons le sentiment d’une même dépossession face à la gestion de masse dont participent ces projets d’aménagement des territoires.

Ce que nous a appris l’action de Valognes de fin novembre c’est que lorsque de la détermination se double d’une organisation collective horizontale (autrefois nommée démocratie directe), ce que nous récoltons n’est pas seulement de la confiance et de la force, c’est aussi le sentiment profond de reprendre nos affaires en main. Quelle meilleure réponse aux expropriateurs de nos vies et aux aménageurs de notre survie ?

La présente assemblée se veut être un soutien (plus que nécessaire) pour les habitants et habitantes qui se trouveraient démunies face au travail de destruction qu’effectue RTE contre ce qui a été, pour elles et eux, des lieux dans lesquels il et elles ont toujours vécu et/ou travaillé. L’assemblée souhaite accompagner leur colère et les prémunir de tout acte de désespoir qui pourrait s’ajouter à leur sentiment d’impuissance, et souhaite également effectuer un travail d’information de la population contre la propagande produite par RTE quant à l’avancée, soi-disant sans « incidents », des travaux. L’assemblée souhaite la réappropriation de cette lutte par la population afin qu’elle y participe activement, et souhaite travailler contre toutes les formes de résignation.

Afin que les habitants et habitantes ne se sentent pas dépossédé-e-s de la lutte, ils et elles seront informé-e-s, par le biais des affichages, des prochaines dates auxquelles se réunira l’assemblée. Le collectif se veut ouvert à toutes les initiatives et à toutes les personnes souhaitant s’informer ou participer à cette lutte.

L‘assemblée refuse toutes formes de récupération politique. Toutes les initiatives ne devront, en conséquence, afficher aucune appartenance politique ou syndicale.

L’assemblée assumera toutes les formes d’actions, sans distinction de leur « violence », tant qu’elles n’atteignent pas l’intégrité physique des personnes travaillant à la construction ou à la protection des lignes. Qu’elles soient produites par les habitants de la région ou les personnes venant de l’extérieur, les actions seront assumées également. Le Collectif veut éviter les rivalités, peu constructives, entre des locaux et des non locaux.

NI RESIGNATION, NI COMPROMIS, SABOTONS LE CHANTIER DE LA THT

 

L’assemblée du Chefresne, le 4 mars 2012

Contacts : pylones arobase riseup point net

Infos : valognesstopcastor.noblogs.org et stoptht.org

_______________________________________________________________________________________

Outre les futures assemblées et actions à venir dont les dates seront communiquées sur les blog et site ci-dessus, vous pouvez nous rejoindre tous les dimanches à partir de midi au château d’eau du Chefresne.

Semaine d’échanges de savoirs du 9 au 15 avril 2012 – Une semaine d’autonomie et de partage sur la ZAD organisée par les occupant-e-s de la ZAD

Vu sur le site des occupant-e-s de la ZAD :