Galerie

L’Etat compte bien ne pas lâcher le projet d’aéroport de Notre Dame Des Landes ! Ne tombons pas dans leur stratégie de concertation/division!

N.B : l’article qui suit renforce nos convictions, exposés dans un article précédent, quand à une volonté de toutes les autorités PS (locales et nationales) de poursuivre le projet d’aéroport de NDDL et tout ce qui l’entoure (et c’est ce « ce qui l’entoure » qui nous fait justement penser qu’ils n’arrêteront pas de sitôt). Cet article démontre aussi que tout état sait jouer du dialogue pour mieux endormir la résistance, diviser pour mieux régner (alimenter la bonne pensance de certain-ne-s opposant-e-s qui stigmatisent et dénoncent des camarades), et avancer malgré tout.

Voir notre article à ce propos :

https://lutteaeroportnddl.com/2013/03/14/appel-a-la-resistance-sur-et-autour-de-la-zad-des-declarations-de-travaux-delargissement-de-routes-et-darasement-de-haies-ont-ete-deposes-pour-fin-marsdebut-avril/

Vu sur le site internet de la ZAD, le 15/03/2013 :

Article de presse océan (presse torchon) du 15/03/2013

Datée du 5 mars, la lettre paraphée à la main par François Hollande est suffisamment explicite pour redonner du baume au cœur aux pro-aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

« J’ai bien reçu votre correspondance relative au futur aéroport Grand-Ouest qui sera implanté à Notre-Dame-des-Landes, et vous en remercie vivement », écrit le président de la République au président (PS) du conseil général de Loire-Atlantique, Philippe Grosvalet dans ce courrier dont nous avons obtenu copie.

Quid d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes selon Hollande ? « Cet équipement est indispensable afin de répondre à la très forte augmentation du trafic aérien de la métropole nantaise », assure celui qui « [sait] l’importance de sa réalisation pour accompagner et permettre la croissance économique du Grand-Ouest ».

Le rôle de la commission de dialogue

S’il est manifestement convaincu de la nécessité d’un tel « équipement », François Hollande tient aussi dans cette lettre à préciser l’esprit dans lequel s’inscrit le travail de la Commission du dialogue.

« Pour autant, le Gouvernement entend fonder son action sur l’écoute, la discussion et la concertation, garants de la légitimité de l’action publique et de la réalité du débat démocratique, écrit le chef de l’Etat. C’est pourquoi, soucieux de renouer le dialogue dans de bonnes conditions et de désamorcer les tensions, le Gouvernement a annoncé […]la création d’une « Commission de dialogue » chargée d’exposer le projet et d’entendre toutes les parties prenantes. »

Une commission qui « rendra compte au Premier ministre de ses échanges » et « formulera, le cas échéant, les propositions qu’elle jugera utiles », conclut François Hollande.

Les « doutes » du président de la commission

Le 6 mars, c’était il y a à peine plus d’une semaine. Or dans ce « dossier Notre-Dame-des-Landes », nul jour sans ses déclarations et autres « révélations » aussitôt incluses dans l’argumentaire de l’un ou l’autre camp.

Exemple avec Claude Chéreau, le président de la commission de dialogue qui quelques jours après cette lettre de Hollande, révélait dimanche dans Le Monde qu’il « pourrait suggérer au gouvernement des compléments d’enquête », estimant notamment que « tout dossier qui attend une trentaine d’années perd beaucoup de ses possibilités de conviction ».

Invité de France 3 Pays de la Loire dimanche soir, Claude Chéreau a voulu clarifier ses propos rapportés par le quotidien : « Le texte parle de mes doutes sur quelques arguments, je ne suis pas du tout opposé, je n’ai pas du tout de doute en ce qui concerne le projet aéroportuaire lui-même », a-t-il affirmé.

Trop tard pour ne pas laisser planer le doute.

Le « pronostic bien informé » de l’éditorialiste

Conséquence ce vendredi matin sur France Inter, Thomas Legrand livrait pour édito politique son « pronostic bien informé ».

En somme, voici selon l’éditorialiste pourquoi « l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ne se fera pas » et sera éternellement repoussé jusqu’à oubli, avec force références aux propos de Claude Chéreau :

De quoi interpeller le président de la République ? Jusqu’à présent, son propos n’a pas changé. Les pro-aéroport ont a priori toujours le soutien total de l’Elysée.

La commission, qui termine ses entretiens en fin de semaine prochaine, doit quant à elle rendre son rapport soit le 29 mars soit le 2 avril. Sans doute sans autre déclaration d’ici là.

M.H.

vendredi 15 mars 2013

La même info dispo aussi ici :

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/notre-dame-des-landes-hollande-redit-sa-determination-15-03-2013-2036417.php

7 réponses à “L’Etat compte bien ne pas lâcher le projet d’aéroport de Notre Dame Des Landes ! Ne tombons pas dans leur stratégie de concertation/division!

  1. le nouveau pape prone la pauvreté et la partage des richesses
    et bien que l argent de l aeroport soit mis en forme
    d aide a l isolation des maisons de pauvres gens qui ont froid
    ce serait socialiste comme action

  2. A reblogué ceci sur Les AZArricades and commented:
    L’Etat compte bien ne pas lâcher le projet d’aéroport de Notre Dame Des Landes ! Ne tombons pas dans leur stratégie de concertation/division!

  3. C’est pas parce qu’un responsable politique local brandit une lettre en affirmant « voilà qui prouve que… » que ça reflète la réalité. La lettre à été écrite le 5, Le 9 Le monde sortait son article sur C.Chéreau, article repris par l’AFP, et donc reproduit par pas mal de médias: contre feu sur france 3 pdl. Edito sur FRinter—> contre feu avec la lettre.
    Rappel: on allait voir ce qu’on allait voir lors de l’Audition de J.Auxiette par la comission. Résultat: on a rien vu, faut il croire que cette audition ne fut pas aussi flamboyante que prévue? Bref, énormément d’esbrouffe mais pas vraiment de nouveauté.

  4. Pour résumer, nos gouvernants, PS en l’occurence, sont des marionnettes qui obéissent à Vinci, omni-présent partout et qui, comme vous le dîtes sait faire en sorte de s’accaparer des profits financiers sur le dos du Bien Public, en plus de nous ponctionner sur les autoroutes et dans ses parkings. C’est lui l’ennemi public n°1 qui pousse les politiques incapables à s’entêter dans leurs projets débiles et ruineux.
    qu’en est-il de référundums ? encore faudrait-il pouvoir faire campagne contre avec autant de moyens que les pour…!

  5. La réponse que j’ai reçu du Premier Ministre est sans équivoque.C’est clair.
    Extraits:
    « ….il tient à vous réaffirmer sa volonté de poursuivre le processus de réalisation… »
    La messe est dite.Il ne reviendra pas sur sa décision.
    A moins de refaire un Plogoff comme dans les années 1970 ?

  6. « L’Etat compte bien ne pas lâcher le projet d’aéroport… » mais, la ZAD non plus ne lâchera pas ses terres cultivables pour du béton stérile. surtout que ce projet est d’une aberration complète pour plusieurs raisons : 1- un aéroport existe déjà à Nantes et il suffirait de l’agrandir si besoin est.
    2- le trafic de l’aéroport déjà existant ne justifie en rien la construction d’un deuxième, vu qu’il est à peu près vide une grande partie de l’année, les pilotes eux-mêmes le disent.
    3- il est donc de plus en plus évident que cette construction parfaitement inutile sert de grands intérêts financiers
    particuliers et individuels et pas du tout le Bien Public qui est sacrifié.
    4- il est également évident que les politiciens en faveur de ce projet très coûteux ne peuvent ignorer ces évidences mais se fichent pas mal des conséquences malheureuses et dramatiques de leur entêtement. Ce projet décidément semble une affaire très lucrative à un petit nombre et, il serait très édifiant de connaître les dessous de cette affaire : l’insistance de certains à maintenir ce projet apparaît de plus en plus suspecte, non ?
    Courageux résistants de la ZAD, n’abandonnez pas le combat. La désobéissance civile est un devoir quand l’autorité met le Bien Public et la survie d’un peuple en danger dans le seul but de satisfaire des intérêts financiers toxiques au pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s