Galerie

Des camarades en lutte contre Vinci et ses routes, au Royaume Uni, à travers des campements de résistances. Solidarité avec Coombe Haven!

article_8e6a5036906402d4_1358414120_9j-4aaqsk

Vu sur le site internet de la ZAD, le 28/01/2013 :

Une ’Deuxième bataille d’Hastings’ a commencé il y a quelques mois au Sud Est de l’Angleterre. Les militants bravent la neige, le froid et la boue pour lutter contre la multinationale française Vinci et son objectif de construire une route à travers Coombe Haven, une zone de petits bois qui est peut être le site original de la Bataille d’Hastings.

17-watching-hell

Début janvier, les ouvriers sont arrivés avec des tronçonneuses et les militants ont occupé des arbres et des tunnels pour empêcher la route de Vinci. Ensuite, la police a expulsé et enlevé des militantEs locaux des ’lock-ons’ et des arbres. Il y a eu des actes de sabotage quotidiens. Deux sites – ’Base Camp’ et ’Three Oaks’, ont été expulsés, il en reste un : ’Decoy Pond’.

UKNews150120131620398-1

Vinci a obtenu le contrat de construction de cette route à 150 millions d’euros, il y a 3 ans (1). C’est la première des 200 nouvelles routes qui seraient construites afin de relancer la croissance économique (2) . La Royaume-Uni a une belle histoire de résistance aux réformes routières : pendant les années 90 le gouvernement a décidé de créer 600 nouvelles routes et un mouvement de masse d’occupation est né. Après des années de lutte, le nombre de routes est tombée a 200 et finalement 66. Si les projets actuels ne sont pas abandonnés, on peut bien souhaiter voir bientôt plusieurs sites de résistance !

Les routes, les aéroports, les centrales nucléaires. C’est quelque chose de rare et spécial de voir des gens qui se soulèvent contre le vol de leurs terrains pour ces projets. C’est quelque chose de rare et spécial de voir le courage d’une communauté qui fait face a l’avarice des riches et des puissantEs. A Coombe Haven, comme à Notre-Dame-des-Landes, au quartier libre des Lentillères à Dijon ou dans la foret de Khimki, on vit la même lutte contre Vinci. Et la même lutte continue, contre une des différente têtes de la même bête, à Rossport contre Shell, au Val de Susa contre le TAV, et dans d’autres sites de résistance aux avance de l’industrialisme. Dans les champs comme dans la rue. Au delà des frontières, au delà des barrières de la langue. On apprend les unEs des autres, on enrichit nos luttes locales avec de nouvelles tactiques et perspectives.

img_9603

Les Coombe Haven Defenders invitent des Zadistes a faire croître les liens entre les deux sites. En dépit d’un fort soutien local, il faut encore de l’enthousiasme et des savoirs. Le réseau de soutien local inclut un groupe qui offre des repas chauds chaque jour, des offres de covoiturage pour les nouvelles arrivées à la gare, du logement hors site pour faire des pauses, et aussi une équipe affûtée de médias et de site web.

Le site est entre Hastings et Brighton, sur la côte sud-est, pas loin de la gare de Crowhurst. Suis le site web pour des cartes, les règles de base du campement et des infos plus récentes :

https://combehavendefenders.wordpre…

(1) http://www.eastsussex.gov.uk/yourco… (2) http://bettertransport.org.uk/media…

protest-and-survive

Une réponse à “Des camarades en lutte contre Vinci et ses routes, au Royaume Uni, à travers des campements de résistances. Solidarité avec Coombe Haven!

  1. A reblogué ceci sur Les AZArricades and commented:
    Des camarades en lutte contre Vinci et ses routes, au Royaume Uni, à travers des campements de résistances. Solidarité avec Coombe Haven!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s