Galerie

Souscription en faveur de l’ajout d’une troisième piste d’atterrissage au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes

Vu sur le site internet de la ZAD, le 22/01/2012 :

chaussures copie

Lettre ouverte à la commission de dialogue

Il est indéniable que le projet d’aéroport Grand Ouest porté par Vinci et Jean-Marc Ayrault a eu de nombreuses retombées positives :
- Pendant plus de 40 ans, les terres rachetées par AGO ont été tenues à l’écart du remembrement et de quelques uns des dégâts les plus flagrants de l’agriculture industrielle.
- Ces terres offrent aujourd’hui un refuge pour certaines espèces rares, refuge précieux dans une région gravement touchée par l’extension des métropoles.
- Depuis quelques années, la lutte contre le projet d’aéroport a transformé l’ensemble de la ZAD en un formidable terrain d’expérimentation, d’invention et d’entrainement à la résistance.
- Enfin, pour ceux des propriétaires qui accordent à l’argent plus d’importance que toute autre lien au monde qui les entoure, les dédommagements offerts par AGO pour leur permettre de laisser la place à ce peuple naissant n’ont pas été négligeables.

Mais aujourd’hui, il faut aller plus loin. Nous pensons que les plans actuels, avec deux pistes d’atterrissages seulement, n’est pas à la hauteur de la mégalomanie des aménageurs (il suffit de penser que dans une bourgade comme New York, le seul aéroport J.F.K. comporte quatre pistes sur 2000 ha). Et surtout, étant donné le formidable attrait que suscite la possibilité de rejoindre la ZAD, d’y construire, cultiver, de renouer avec le commun et d’y apprendre à se battre, il est à envisager très prochainement que les limites actuelles du terrain, telles que définies par l’aéroport et le barreau routier, ne soient trop étroites. N’attendons pas d’être débordés, pensons dès aujourd’hui les conditions d’un développement harmonieux de la Zone.

Nous demandons solennellement l’inscription au projet d’une troisième piste d’atterrissage, et proposons qu’elle se situe au niveau de la route reliant les Ardillières au Chêne des Perrières.

Par ailleurs, il va de soi qu’un aéroport n’arrive jamais seul, et demandons que soient rendus publics au plus vite l’ensemble des aménagements, centres commerciaux, hôtels, lignes électriques, etc., qui ne manqueront pas de transformer une large zone alentour en cet espace semi désertique et anxiogène qui encercle habituellement les zones aéroportuaires. Ceci afin de permettre aux habitants des environs qui ne se sentent qu’à moitié concernés par le projet de rejoindre le mouvement d’opposition en toute connaissance de cause. Ceci également en vue de permettre à la ZAD un développement plus complexe, plus étendu sur le territoire, moins ramassé sur lui-même.

Puisqu’il apparait aujourd’hui de plus en plus clairement que les habitants de la zone n’en partirons pas, ces propositions sont faites à la commission de dialogue dans le souci de l’aider à déboucher sur des propositions concrètes.

En espérant bonne réception de la présente, nous vous prions d’agréer, mesdames, messieurs, l’expression de notre mépris le plus sincère.

konbini-singes-2-21879

6 réponses à “Souscription en faveur de l’ajout d’une troisième piste d’atterrissage au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes

  1. Et pour ce qui est de l’équipage du cokpit NDDL, il serait sympa de citer les sources sur lesquelles vous plagiez vos articles, surtout lorsque ce sont des sites amis.
    Il n’y a pas de déshonneur à cela.
    Il me semble qu’on peut être zadique
    et avoir une certaine éthique
    Gene

    • Bon je sais pas ce que vous avez steph et toi, vous vous lancez dans une croisade contre nous ou quoi ?
      L’article qu’on a cité vient du site de la ZAD (et n’est donc pas écrit par nous) et la source est bien indiqué en haut : « vu sur le site internet de la ZAD ».
      L’auteur/les auteurs de l’article qu’on a référencé a pu pompé sur un des textes de steph, on sait pas. Ou peut-être que c’est une coïncidence ! Vous avez pensé à ça ?
      On n’a rien à voir avec tout ça. Apparemment vos billets actuels contre nous viennent d’une incompréhension. On n’est pas en majorité des zadistes, on est indépendant de la ZAD bien qu’on ait des affinités particulières avec certain-ne-s de la ZAD, et quand des articles paraissent sur le site de la ZAD, cela ne veut pas dire qu’il s’agit d’un article de toute la ZAD. Idem pour la ferme détruite, l’info n était connu que de certain-ne-s qui n’ont malheureusement pas fait circulé l’info ! On n’y peut rien bordel ! Qu’est ce qu’il faut faire pour que vous compreniez cela ?!

  2. Aaaah, ce sont les images qui m’ont trompée, mais j’avais particulièrement apprécié l’humour de ce texte, très en décalage avec ce que fait NDDL habituellement.
    Merci Steph 😉
    Gene

  3. De Nosotros.Incontrolados:
    Assez inspiré de l’ironique suggestion anté-explicitée dans notre texte de Samedi dernier je crois….Là:
    http://nosotros.incontrolados.over-blog.com/article-nddl-les-boings-et-autres-a380-cloues-au-sol-seront-transferes-a-nddl-114465053.html

    Toujours ravis de plaire les potos.

    Steph

  4. Pierre Galliez

    Dans le Nord la plaine de LILLE LESQUIN a t envahie par des zones industrielles, commerciales…Et LILLE LRSQUIN? bof pour voyager bon s’en fout? J’ai eu la chance, habyutant Valenciennes, d’aller 6 fois uw=x USA ou CANADA, et chaque fois, il a fallu passer par ROISSY! Avec le TGV, ou est le problme.; NDDL sera un sous aroport pour cul de riches genre DEPARDIEU

    Le 22 janvier 2013 14:40, « blog du collectif de lutte contre l’aroport de

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s