Galerie

[ZAD-NDDL] Communiqué FestiZad : La préfecture met en danger des milliers de personnes

Reçu par mailing list, le 04/01/2013 :

2456505_ndzad

N.B du CLCA : malgré toutes les tentatives de la préfecture (et donc de l’état socialo-écolo) de saboter le festizad, ce qui a entraîné de nombreux problèmes d’organisation tout au long du week-end (la boue n’ayant pas aidé non plus), le festizad s’est déroulé dans la joie et la rage d’en finir avec ce monde qu’ils nous imposent. Prends ZAD dans ta gueule !

Pour plus d’infos, voir sur le site internet de la ZADun site d’info « citoyen » (sic) et le telegramme.fr.

concerts-a-notre-dame-des-landes--environ-8.000--1584

Le communiqué des camarades du festizad, paru vendredi 04/01 :

La préfecture met en danger des milliers de personnes

Etonnant communiqué que celui émit par la prefecture hier après-midi. La
première moitié est entièrement consacrée à expliquer que la préfecture
n’aurait pas été prévenue et n’aurait pas non plus réussi à nous joindre.
Outre le fait que les contacts étaient visibles sur le site depuis près
d’un mois et que nous recevons environ 200 mails par jour, l’équipe
sanitaire avait appelé la préfecture il y a 15 jours de cela pour se
mettre en relation. Le but étant d’être sure qu’ils puissent accéder sur
zone. Il leur avait été répondu que la préfecture laisserait faire
l’évênement et n’interviendrait pas sur site. Cela semblait coincider avec
la demande émise par la commission de dialogue. Etrangement, selon le
cabinet du prefet, notre interlocuteur n’aurait pas transmis les
informations et serait actuellement en congés. Cela ne nous semble pas
très crédible…
Effectivement, la préfecture n’a pas interdit cette manifestation festive.
Pourtant, depuis ce matin, tout est bloqué aux entrées de la ZAD. Que ce
soit de la nourriture, des structures, du materiel médical et même les
toiles de tente des manifestants! En gros tout ce qui peut servir de près
ou de loin au bon déroulement de la ManiFestiZAD. La majorité du matériel
de sonorisation et quelques chapiteaux étant deja sur place, la
manifestation aura bien lieu. Toutefois la sécurite sanitaire des
participants s’en trouve fortement impactée : plus d’abris ni de tentes
pour dormir au chaud la nuit, plus de matériel médical de premier secours
et une tension évidente ne pouvant conduire qu’à des affrontements.
Loin de vouloir calmer la situation, la préfecture semble donc vouloir
créer de nouveaux champs de batailles. Par cette situation, elle fait
surtout en sorte de favoriser les accidents sanitaires lors de cette
manifestation festive. Elle en assumera pleinement les conséquences. Cette
manifestation se voulait festive, si les provocations continuent nous
n’hesiteront pas à déplacer la manifestation au centre ville de Nantes.

Contact Presse : 06 43 28 23 90
Contact Mail : festizad@riseup.net

nddl_3eme_jour

Une réponse à “[ZAD-NDDL] Communiqué FestiZad : La préfecture met en danger des milliers de personnes

  1. Pingback: France : FestiZad, le festizad s’est déroulé dans la joie et la rage d’en finir avec ce monde qu’ils nous imposent. Prends ZAD dans ta gueule ! « Quartier Didot – Porte de Vanves

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s