Galerie

Des nouvelles inquiétantes de notre camarade blessé par les forces du désordre sur la ZAD le 15/12/2012 ! Solidarité et résistance face au terrorisme d’état !

Vu sur le flash info des camarades de la ZAD, le 18/12/2012 :

- 18h50 NOUVELLES DU COPAIN BLESSÉ DIMANCHE SOIR

Le copain touché par une grenade assourdissante dimanche soir est encore à l’hopital. Contrairement à ce que nous avions annoncé il n’a pas, pour l’instant, été amputé du gros orteil. Cependant les nouvelles ne sont pas bonnes pour autant : les chirurgiens lui ont posé une broche dans le tibia et le métatarse est cassé. Les chirurgiens ne sont toujours pas surs de pouvoir rétablir correctement l’irrigation du pied, c’est donc possible que cela soit plus grave et qu’une amputation soit finalement nécessaire.

Les gendarmes sont passés dans sa chambre d’hopital hier, prétendant en avoir le droit et en lui cachant qu’il avait le droit de refuser. Apparamment ils cherchent à enterrer l’histoire, en effet comment justifier l’utilisation de grenades assourdissantes , dites de désencerclement, alors que les manifestantEs ne tenaient que 2 des 4 axes du carrefour ? Alors qu’aucune procédure n’a été entamée, ils ont mis ses vêtements sous scellés et sont partis avec. Nous dénonçons fermement cette forme minable de harcèlement, l’intrusion dans sa chambre à peine 24h après sa blessure. Cela ne nous étonne cependant pas de la part des gendarmes.

Nous adressons toute notre solidarité au copain, de nombreux mails nous sont parvenus demandant de ses nouvelles et pour lui envoyer du soutien. (N.B : écrire à zad@riseup.net pour envoyer des messages de soutien)

 

4 réponses à “Des nouvelles inquiétantes de notre camarade blessé par les forces du désordre sur la ZAD le 15/12/2012 ! Solidarité et résistance face au terrorisme d’état !

  1. Pingback: NDDL:Des nouvelles inquiétantes de notre luttant à l’hosto contre une probable amputation, blessé sur la ZAD le 15/12/2012 ! « Les AZArricades

  2. Nous avons relayé l’article sur nos pages après y avoir ajouté le commentaire c-idessous:

    Dans des conditions topographiques analogues, à Malville les flics ont tué un manifestant: Vital Michalon, en 1976/77.

    Un peu plus tard àParis à Jussieu en1980, les flics butèrent Alain Bégrand dans l’enceinte même de la fac…

    Plus tard, quelques années à peine, en Decembre 86 au quartier latin ce fut à Malick Oussékine de mourir sous les coups de la police rue Monsieur le Prince…Puis dans les banlieues,ce furent les mômes fuyant une charge de CRS qui périrent dans un transformateur EDF, ou encore une autre victime, un môme à scooter torpillé par la voiture bélier conduite par les schmitts, Là une main arrachée, ici un oeil, ailleurs un pied….Flash-ball, tazer…Pendaaisons en cellule de comico, ou encore dans les CRA….

    Ils ne s’arrêtront plus maintenant…

    D’ailleurs qu’est-ce qu’il a pour les arrêter? Hein? Le PS?

    Pour un œil les deux yeux, pour une dent toute la gueule?

    (Nosotros.incontrolados)

  3. Bibifricotin

    En soutien au copain gravement blessé (par quelques lâches et quelques armes de guerre, payés par nos impôts), et à l’attention de nos petits camarades des RG pour qu’ils fassent travailler (un peu) leurs cerveaux : « C’est ainsi que l’Etat n’affronte jamais délibérément l’intelligence et la conscience morale d’un homme et ne s’en prend qu’à son corps et ses sens. Il ne lui est pas supérieur par l’esprit ni par la probité, mais par la force physique qui est sa seule arme. Je ne suis pas né pour être soumis à la force. Je tiens à respirer à mon rythme. On verra qui est le plus fort. » Henry D. Thoreau (XIXème siècle).
    La lutte ne fait que commencer…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s