Galerie

ZAD : Communiqué de presse des occupant-e-s de la Châtaigne : Pas d’expulsion sans nouvelle décision de justice sur l’habitat !

 

Vu sur le site internet des occupant-e-s de la ZAD, le 11/12/2012 :

Ce matin, le juge des référés du tribunal de grande instance de Saint-Nazaire a autorisé le préfet de Loire-Atlantique à « solliciter les forces de l’ordre pour démolir les constructions qu’il juge illicites »

Néanmoins, un certain nombre de personnes expulsées depuis le 16 octobre au cours de l’opération César habitent dans certaines des cabanes de la Châtaigne. Ces cabanes sont actuellement leur domicile et leur résidence principale. Toute démolition des cabanes impliquerait leur expulsion. Or il ne peut juridiquement y avoir d’expulsion de ces personnes de leur logement sans nouvelle procédure contradictoire et décision du tribunal d’Instance.

Lundi 10 décembre, par fax et par lettre recommandée, les actuel-le-s habitant-e-s de la Châtaigne ont décidé d’informer AGO (Aéroport Grand Ouest) qui se revendique aujourd’hui propriétaire des terrains, de leur présence et de la nécessité d’une nouvelle procédure avant toute intervention policière.

Au cas où la Préfecture décide de passer en force, de ne pas respecter les procédures, ou de reprendre ses attaques sur les autres habitats menacés sur la ZAD, tout-e-s les opposant-e-s au projet d’aéroport manifesteront leur colère et leur détermination. Des dizaines de tracteurs sont encore enchaînés tout autour de la châtaigne pour protéger le lieu. Dans tous les autres lieux encore menacés d’expulsion, les occupant-e-s s’apprêtent à résister.

En cas d’expulsion de la Châtaigne, un appel a été lancé ces derniers jours par l’assemblée de la manifestation de réoccupation du 17 novembre : appel aux comités locaux à se rassembler en réaction immédiate et à occuper les lieux de pouvoir dans toute la France. Pour toute nouvelle attaque d’ampleur sur la zone un appel a été lancé à une grande manifestation quelques semaines plus tard à Nantes.

Pendant ce temps, les chantiers se multiplient sur toute la ZAD. Ce matin même, des paysan-ne-s ont réoccupé un champ nouvellement exproprié où une serre est en cours de montage. On vit ici, on reste ici, on cultive ici !

Des occupant-e-s de la Châtaigne

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s