Galerie

Un camarade a pris 7 mois ferme pour avoir résisté aux robocops sur les barricades! Solidarité avec le camarade! Luttons contre le parti socialiste et la justice étatique!

Correction à 00:02 le 29/11 : il aurait pris 5 mois ferme et non 7 mais cela ne change rien à cette peine hallucinante !

L’état a apparemment décidé de frapper fort, afin de déstabiliser la lutte active sur le terrain contre le projet d’aéroport de Notre Dame Des Landes.

Cela ne fait que renforcer notre détermination à en finir avec l’occupation militaire de la ZAD, et à résister contre ce projet défendu avec violence par un Etat aux bottes du capital !

Vous pouvez déjà soutenir les trois camarades jugés aujourd’hui en comparution immédiate, dont un qui a pris 7 mois ferme, en envoyant des messages de soutien sur la ZAD à cette adresse mail : zad@riseup.net

Manifestez partout devant les permanences du Ps votre colère et votre solidarité avec le camarade placé dans les geôles de l’Etat ! Demandez dans votre entourage aux adhérent-e-s du Ps de déchirer leur carte et de la renvoyer à leur fédération, car ce parti socialiste n’en porte que le nom, et a montré encore une fois qu’il est digne de méthodes proches des dictatures !

Ils veulent nous bâillonner  nous enfermer, nous mutiler, ils ne font que chaque jour qui passe accroître notre résistance !

Toutes/tous zadistes !

Voir ici l’appel au soutien des camarades cet après-midi lors de leur procès (le 28/11) :

http://wp.me/p1hwU8-1a1

Voici le compte-rendu du jugement lu sur le flash info de la ZAD du 28/11/2012 :

les 3 copains, ceux qui se sont fait arretés par les flics en civil, viennent d’avoir le rendu de leur comparution immédiate, ils comparaissaient pour violences contre agents.

Pour le 1er, mandat de dépot de 7 mois ferme. Interdiction de Loire Atlantique pendant 5 mois après sa sortie sauf sur la commune de résidence, avec controle judiciare pour violence sur gendarme et port d’arme. La personne fait appel. Mais il part directement en prison !!

Pour le 2eme, 2 mois avec susrsis pour avoir été derriere les barricades (atroupement).

Pour le 3eme, 6 mois avec sursis et 500 euros d’amende pour refus d’ADN et interdiction de Loire Atlantique pendant 2 ans.

REFLECHISSEZ BIEN AVANT D’ACCEPTER LA COMPARUTION IMMEDIATE VOUS N’AUREZ AUCUNE CHANCE DE PREPARER VOTRE PROCES. Il est toujours préférable de refuser, car les peines sont toujours plus lourdes.

Pour info, voici un guide indispensable face à la police et à la justice :

http://www.infokiosques.net/spip.php?article538

 

D’autres précisions vu sur le jura libertaire :

Résultat en direct à la sortie du tribunal de Nantes du jugement des copains arrêtés à Notre-Dame-des-Landes

21 heures, ce mercredi soir 28 novembre : Résultat en direct à la sortie du tribunal de Nantes du jugement des copains arrêtés à Notre-Dame-des-Landes par une équipes de policiers-provocateurs (des policiers cagoulés déguisés en black-bloc !).

Trois condamnations :

• 10 mois de prison dont cinq mois ferme, plus une interdiction de séjour dans le département alors qu’il y habite. C’est dramatique car le copain fait l’objet d’un mandat de dépôt immédiat sans recours suspensif : il est donc menotté et dormira dès cette nuit en prison !!! Solidarité !!!

• Deux condamnations à du sursis pour les deux autres (respectivement 5 et 2 mois).

Des témoins de l’audience disent qu’ils auraient été frappés par les policiers pendant l’arrestation (la quatrième personne, relâchée plus tôt, avait par exemple un œil au beurre noir).

Mailing Nantes en lutte – 28 novembre 2012

 

NDDL résultats du jugement à l’instant

Précision : les arrêtés présentaient effectivement des traces de coups et selon plusieurs témoins les gendarmes n’ont pas mis de brassards, la personne ayant pris [5] mois ferme fait appel et nous recherchons des photos prouvant que les flics n’avaient pas de brassards (ce qui peut annuler la procédure selon l’avocat). Merci.

Infozone, 28 novembre 2012

34 réponses à “Un camarade a pris 7 mois ferme pour avoir résisté aux robocops sur les barricades! Solidarité avec le camarade! Luttons contre le parti socialiste et la justice étatique!

  1. j’aimerai savoir ou écrire pour soutenir le camarade emprisonné..il ne faut pas le laisser tomber…la lutte continue..

  2. Depuis quelques mois, j’entends et je soutiens votre lutte! Et j’ai qu’une chose à dire Ras le bol de ces forces de l’ordre qui viennent en nombre tout ça parce que nos opinions dérangent ces petits et gros capitalistes qui croient tout acheter… Quoi qu’il en soit, nous sommes libre de penser ce que l’on veut! Et je terminerai en disant que ces forces de l’ordre feraient mieux d’aller faire un tour dans les quartiers où les français ne s’y sentent plus en sécurité… Mais acheter une paix sociale permettrait probablement au gouvernement de conserver ses électeurs…Bref luttons contre une société anti-capitaliste, une gauche caviar et vous qui êtes sur le front COURAGE

  3. c’est pas nouveau , la dernière arme des force de l’ordre et des magistrats, (le sursis) avec un sursis sur la tête ils coincent les manifestants qui si ils retournent sur le terrain et se font prendre vont automatiquement en tôle , avec ce système ils vident un champ de bataille

  4. Je lis que nous n’aurions pas le droit, s’agissant de nos idées et de la perception que nous avons des choses, de « tout mélanger »… Ben si quand même, chacun voit le mélange à sa façon, c’est ça la liberté d’expression. Après on est libre de souscrire ou pas, peu importe.Tenir à ce que cela importe par contre peut s’avérer coercitif et tourner en répression.
    Par ailleurs, faut-il nécessairement s’estimer heureux et libre parce qu’en réagissant contre ceux qui nous gouvernent on ne se fait pas systématiquement écraser par des chars ou arracher les ongles avec des tenailles ! Se taire et laisser faire donc, parce qu’ailleurs c’est bien pire voire terrifiant. Nous ne connaissons pas notre chance en effet.
    Reste que le camarade au marteau va passer noël en prison pour avoir défendu la liberté dans un pays libre, qu’elle ironie ! Tandis que le flic lui pourra déguster une bonne dinde aux marrons en famille et garnir le sapin avec sa prime de risque pour service rendu à la nation. Au fait, c’était quoi déjà sa blessure à ce valeureux ninja de la république ? Ah, un marron dans la tronche… Mais il n’avait donc pas son casque et son costume de playmobil ? Comme c’est bizarre…
    Honneur à toi camarade au marteau, tu tombes quand d’autres se couchent et ne veulent rien savoir de la position debout. Les Zadistes sont debout, aidons les à le rester au lieu de les juger sans y être !
    Salamandre

  5. Bonjour,

    J’ai relayé il y a deux jours le témoignage d’un médecin faisant état de nombreux blessés (c’est le dernier article de mon site). Il va sans dire que ce projet d’aéroport me semble nuisible et absurde, et condamnable la façon dont le gouvernement actuel persiste à vouloir l’imposer. Pour autant, je ne cautionne pas le mot de dictature qui affaiblit vos propos, vous enfermant dans un discours idéologique -il n’est pas besoin de se situer dans la mouvance libertaire pour s’opposer à ce projet et il faut même convaincre un cercle bien plus large si l’on veut obtenir gain de cause. J’ai vu citer la Russie, qui n’est malheureusement pas le pire exemple. Dans une dictature, faut-il le rappeler, votre site aurait été interdit et vos propos censurés. S’opposer aux forces de l’ordre se ferait au péril de sa vie. Dit autrement, on est en droit de défendre ses positions sur son projet, en droit aussi de condamner les méthodes d’un gouvernement prétendument de gauche et sur les intérêts privés qu’il défend, pas dans celui de tout mélanger pour autant. Il y a quelques jours j’ai participé à un colloque où il était question de la situation en Erythrée. Une universitaire italienne par ailleurs d’un conformisme crasse faisait des commentaires du type « la dictature c’est comme Berlusconi » -ce qui dans ce contexte, ne lui coûtait absolument rien. J’ai eu envie de lui demander si 10 millions d’Italiens étaient en prison et si on avait voulu l’abattre à la frontière quand elle était venue chercher du travail en France. Et pourtant je peux vous dire qu’à la différence de cette dame, j’ai fait nombre d’articles sur les dérives inacceptables de l’état italien.

    A bon entendeur.

    Olivier Favier

    • Bonjour,

      nous n’avons pas parlé d’une dictature sur le blog, nous avons parlé de méthodes dignes d’une dictature, ce qui sont deux choses différentes.
      Quand un gouvernement mutile volontairement une centaine d’opposant-e-s à un projet, envoie constamment des forces de répression, détruit des lieux de vies pour éviter que des personnes se logent et ainsi effectuer une politique de la terre brulée, méprise toute contestation et enferme des opposant-e-s pour des fait minimes tandis qu’aucun militaire n’a été sanctionné pour les blessures graves occasionnées… on peut dire qu’on se rapproche dangereusement d’une dictature…surtout sachant qu’on est censé être gouverné par un gouvernement de gauche !

  6. La justice 2 poids et 2 mesures: Jean-Phillipe Assel le président d’un syndicat de traitement des déchets dont les méthodes plus que suspectes ont fait perdre 10 millions d’euros à son syndicat et donc à la population locale (notamment falsification des comptes pour le peu que la justice a réussi à prouver, mais je connais bien le dossier et je suis certaine qu’il a pris des grosses commissions sur les marchés publics) n’a été jugé que 12 ans après les faits et sa peine s’est limitée à 18 mois de prison avec sursis et 20.000 euros d’amende, une aumône par rapport à tout l’argent qu’il a piqué. Et aucun gendarme ne l’a frappé…

  7. Vous pourrez nous donner une adresse pour envoyer à notre brave résistant prisonnier du chocolat et des bouquins?

  8. Jean-Luc Collieux

    Mardi matin 27 novembre les agents de la DCRI usurpaient certains pseudos pour jeter le trouble sur ce blog et le discréditer. Ces piteux espions de salon payés par nous se croient sûrement très malins, alors qu’ils ne font que contraindre notre webo à un tri minutieux des commentaires, les effets désastreux de leur glorieuse action n’atteignent que le pouvoir qu’ils servent avec zèle.
    Car enfin, voyons les choses en face: Il s’agit là d’une atteinte caractérisée à la liberté d’expression, pilier essentiel de la démocratie. Et cette atteinte nous est insupportable, comme est insupportable la violence policière de Valls.
    Je lis encore qu’il serait excessif de qualifier la France de dictature et son gouvernement de fasciste, mais où est l’excès sinon d’abord chez Valls et sa police, DCRI comprise? Peut-être ceux-ci ne sont-ils que des pantins, mais ne servent-ils pas une véritable dictature, celle de Vinci et consorts? Quant à Ayrault, ne cherche-t-il pas à imposer son dictat mégalomaniaque, imposant l’accroissement incessant de sa ville? Ses successeurs à ce rythme intégreront bientôt Saint-Nazaire, Rennes, Vannes et Cholet à Nantes-agglomération.
    Pour revenir à nos nouveaux RG, nous commençons à comprendre leur impuissance à éviter les tueries de Toulouse et Montauban, peut-être un stage agricole dans les champs fertiles de Notre-Dame-des-Landes en 2013 leur ferait-il prendre la mesure de l’essentiel, autrement dit acquérir un peu de bon sens?

  9. Dictature… Vous avez dit dictature ?
    Ah l’importance des mots !
    Nonnnnn mais vous déconnez là oh ! La France n’est pas une dictature voyons, et les socialistes, comme toutes les autres cliques de politiques, n’ont jamais rien eu de commun avec les lobbys du profit qui dévorent la planète m’enfin ! Par contre les capitalistes mangent tous des enfants au petit déjeuné, ça c’est vrai parce que c’est mon grand père qui me l’a dit… Mais qu’est-ce que c’est au fait une dictature ?
    Je prends au hasard la définition du dictionnaire Hatier de la politique :
     » La dictature se définit comme un régime arbitraire et coercitif, incompatible avec la liberté politique, le gouvernement constitutionnel et le principe de l’égalité devant la loi ».
    Ben c’est vrai, la France n’est pas une dictature, mince alors. Serait-elle alors aux mains d’un despote éclairé ? Comme on disait au 18ème siècle pour désigner « des chefs d’État qui passent outre les droits de débat, d’opposition ou de remontrance des pouvoirs constitués pour imposer certaines réformes dans les systèmes politiques et sociétés de leur pays » (merci wiki 😉
    Mouais… Moi je dis que quand un état décide d’attenter à la nature qui est le bien de tous pour faire du fric et d’expulser arbitrairement des gens de chez eux en confisquant leur terre (même avec le versement d’une indemnité, qui est toujours minoré d’ailleurs) et que ce même état matraque, gaze, blesse et emprisonne réprimant ainsi la liberté de protester cet état n’agit pas autrement qu’en despote ! Hors le despotisme n’est pas autre chose que l’usurpation du pouvoir souverain du peuple. Et à NDDL le peuple c’est les Zadistes !
    J’ajoute que se retrouver en prison pour défendre son droit de vivre dans un monde meilleur en préservant le bien de tous, ou, pour la même raison salutaire, se voir infliger une amende de 500 euros au motif d’avoir refusé d’être marqué au fer rouge de l’infamie dans un fichier ADN comme un criminel est totalement abusif. Même si c’est la loi !
    La loi n’est plus la loi lorsqu’elle contraint la liberté du peuple.
    Tenez les Zadistes et ne lâchez rien, d’autres viendront car la cause est juste et nous devons le faire savoir partout !
    Salamandre

  10. Alain Alexandre

    L’argent est le roi , défier le roi c’est se retrouver à 1000 lieurs sous terre , la conscience transcendantale est ce qui fait de nous un être humain, certes seul un être libre peut éprouver de l’angoisse.

  11. Démo crassie Socialo!
    Filmés , enregistrés et rapportés partout par tous,
    chaque « exploit » d’huissiers,
    chaque « sommation » de vos G(rands)M(alades)
    chaque »minute » de « jugements » aussi satiriques
    rehaussent le prestige des valeureux résistants de la ZAD et donnent des idées nouvelles au « vulgum pecus ».
    Aujourd’hui sans huis ,
    Nous sommes tous des enfants de la ZAD

  12. Une information a été omise dans cet article : le « camarade » qui a pris de la prison ferme est tout de même accusé d’avoir blessé un gendarme « avec une masse reliée à une laisse ».
    http://www.leparisien.fr/nantes-44000/n-d-landes-5-mois-de-prison-ferme-contre-un-opposant-a-l-aeroport-28-11-2012-2365047.php

    Pas convaincu que cautionner ce genre d’acte soit une bonne chose.

    • encore une fois la presse et sa désinformation… il n’avait pas une masse ! (mais c’est quoi cette info) mais aurait eu un bout de marteau accroché à une corde! Ce qui est quand même bien différent ! Surtout face à leurs équipements !
      N’oublions pas non plus qu’il a été entraîné durant une heure par les flics en civil qui étaient selon les témoins particulièrement surexcités !
      Et autre point important ; quand vous voyez des cabanes se faire détruire, des lieux de vie disparaître, des arbres centenaires se faire détruire par leurs pelleteuses, que vous subissez la violence de la répression quotidiennement avec des camarades qui se font mutiler…parfois ils vous arrivent de passer à quelque chose d’un peu plus offensif… je ne cautionne pas forcement mais je comprends sa colère et je suis entièrement solidaire avec le camarade !

      Un membre du CLCA

    • En tant que cuisinier il peut m’arriver de me bruler, ce sont les risque du métier, mais quels sont les risques du métier de militaire…

      • @Anonyme : doit-on comprendre que selon vous il est acceptable de blesser (voire tuer ?) un policier ou un gendarme parce que cela fait partie des risques de son métier ? L’existence du risque n’exonère pas la responsabilité de l’auteur d’un acte de violence, surtout volontaire (sinon pourquoi pas incendier un pompier, transmettre une maladie à une infirmière, etc.).

        La violence existe évidemment, mais l’employer ou la cautionner ne fait que rabaisser la cause pour laquelle on lutte.

  13. De tout temps le pouvoirs à mis en oeuvre idées moyens pour lutter contre ce qui le dérangeait. Souvent ces « outils » de contre revendications étaient absurdes, déloyaux et injustes, preuves est faîte une fois de plus.
    Nos pères, grands pères,… ont lutté pour nos droits, nos libertés et l’avenir de nos sociétés. Ils ont parfois payé de leur vie ou de leur liberté. Le temps passe et l’histoire se reproduit. Toutes ces oppressions d’hier n’ont pas empêchées les victoires. J’espère qu’il en sera encore ainsi cette fois malgré les violences du bras armé du pouvoir.
    Vous, nous leur faisons peur en refusant leur monde. Chaque jour qui passe nous créons, imaginons, inventons, expérimentons pour un autre monde, un nouveau monde. Leurs réactions sont celles d’un animal traqué et apeuré. Aux 4 coins du monde les expériences et projets naissent. Nous réinventons une nouvelle société pour l’homme et par l’homme. Une société qui rejette la leur, celle qu’ils veulent nous imposer. Ils craignent de ne plus pouvoir s’étouffer avec leur fric.
    Cette lutte est celle d’un peuple qui dit sont raz le bol, c’est celle d’humains qui veulent vivre, c’est celles d’hommes (au sens large bien sur) qui pensent à leurs enfants. Nos luttent sont justes et légitimes, c’est pourquoi nous devons les poursuivre sans relâche, elles sont notre liberté, notre droit et notre devoir.
    Adhérent d’aucune mouvance politique, mais pas dépourvu de projet politique (au sens de choix de société), je dis qu’il ne faut pas se tromper de cible. Le PS n’est pas l’ennemis, l’UMP non plus, ni tout les autres. Ils ne sont que les marionnettes aux mains des détenteurs du pouvoir, du vrai pouvoir… les financiers, comme Vinci (non non pas Léonard, il était brillant lui et humaniste en plus). Ne nous laissons pas embarquer dans cette approche, les malheurs des uns ferait le bonheur des autres. Ne pensons pas avec leur schéma politique, ne soyons pas révolutionnaires tentons juste d’être évolutionnaires. C’est ce qui se passe (entre autre) à Notre Dame.
    Voici livré en « vrac » les pensées d’un homme simple qui tente d’ouvrer modestement à cette évolution. Ce qui se passe à Notre Dame m’inspire ces réflexions, mais aussi de la colère, de la solidarité, de l’espoir.
    Je termine par le début en déposant ici ma première émotion face à ce combat: tenez bon, tenons bon ! « Toute bonne graine honore le semeur et la moisson est proche » (Glenmor)

  14. Soyez un peu plus objectif

    Il est plus que probable que mon post soit censuré, mais je tente quand même… A tous ceux qui parlent de l’Etat Français en tant que Dictature ou je ne sais quoi, imaginez vous dans une vraie dictature, ou en Russie par exemple, qu’aurait fait Poutine de votre contestation ? Ce n’est pas des cars qu’il aurait envoyé mais des chars d’assauts, rasant vos campements, et à la place des Lacrymos, je n’ose imaginer quel traitement vous aurait été reservé…
    Alors un peu de sérieux et d’objectivité s’ils vous plait !

    • Oui, ce n’est pas faux. On peut spéculer sur le fait que chez Poutine la réponse eut été moins « nuancée ».

      Il faut tout de même observer que la répression orchestrée à Notre-Dame-des-Landes va crescendo.

      Les images de Rennes-TV montrent clairement l’usage de grenades lancées directement sur des manifestants, en déni des réglements.

      Des médecins font des rapports irréfutables attestant notamment de blessures par éclats.

      Hypothèse pour hypothèse, si jamais l’Etat-VINCI se lance à l’assaut des cabanes de la Châtaigneraie, que pensez-vous qu’il risque de se passer ?

      Sachant le symbole fort que ces cabanes représentent et l’implication du monde des agriculteurs, tracteurs à l’appui, les moyens à engager font craindre une escalade de la violence.

      Au fait, des chars d’assaut, la gauche de Mitterrand en a bel et bien envoyé contre des grévistes, non ?

      Sauf erreur, il existe en Russie une opposition comparable à celle de Notre-Dame-des-Landes, concernant un chantier d’autoroute également réalisé par… VINCI.

      Autant que je sache, là-bas, la répression est clairement menée par des vigiles privés, alors qu’ici elle est du fait de la gendarmerie, estimable institution publique. Ce qui fait dire d’ailleurs à des manifestants :  » Gendarmerie, milice de VINCI !  » Question de point de vue…

      La différence est peut-être là, d’un pays à l’autre, où les choses sont simplement plus claires dans la répartition des rôles.

      Là-bas, l’oligarchie est assumée, tandis qu’ici, elle se prétend encore  » démocratie « .

      Les société telles que VINCI et leur pouvoir de lobbying sont assez habiles, précisément, pour jouer de ces grands principes et pour utiliser à leur profit les moyens publics.

      Feuilleton à suivre…

    • Effectivement .
      Et même que si vous viviez en russie vous n’auriez pas écrit cela à des opposants aux actes du régime car vous auriez remplacé « Poutine » par « Hitler » .
      Adoncques cela vous aurais valu quelques privautés , voire avancements , ce qui ne sera malheureusement (pour vous) pas le cas ici en france (à moins que vous ne ne soyez déjà payé pour cela ?).
      Comme je vous plains : vous qui pensiez être censuré vous n’êtes que « bêtement » souffleté .
      PS: Il peut être admis que l’on mette des majuscules à « État Français » mais c’est assez étrange que vous en mettiez à « dictature » : lapsus orthographique révélateur ?

  15. Tugdual Treguer

    A quand la condamnation des policiers et gendarmes coupable de violence sur la population? Doit-on se laisser taper dessus sans réagir au motif que notre agresseur est un représentant de l’état? Doit-on toujours courber l’échine devant les décisions des politiciens main dans la main avec les multinationales qui se croient propriétaire de la planète comme de nos vies?
    Il me semble pourtant que dans un système démocratique la richesse et la puissance ne devrait pas être un argument et la violence un moyen d’arriver à ses fins. C’est le peuple qui doit décider lui même de son avenir…
    Bravo aux Zadistes pour leur ténacité et leur courage.

  16. A Bernie : ce que tu dis est malheureusement évident, et cela signe un système totalitaire ! Par contre, pour l’instant, il y a des lois, la LOI est sensée être la même pour tous, alors quand le préfet, le ministre de l’intérieur , ou ayrault, font « faire » des blessures réelles et importantes sur des manifestants, pourquoi ne serait-ils pas condamnés pour « coups et blessures, volontaires » ? pourquoi ne seraient-ils pas passibles de l’accusation de « non-assistance à personne en danger » parce que les GMs empêchaient les voitures de pompiers d evenir récupérer les blessés ?
    Et la lettre de la doctoresse de Couëron ?

    • Cher Faouet ,
      Votre « post » m’interroge car ….. soit :
      1/ Je me suis mal exprimé
      2/ Vous avez mal compris
      3/ Un peu des deux .
      En effet les questions que vous posez me semblent trouver leurs réponses dans mon précèdent « post ».
      Vos interrogations sur la possibilité de mettre en cause quelque responsabilité que ce soit dans des actes lésant l’intégrité physique faits au nom de l' »ordre public » trouvent leur réponse dans l’origine du droit dont j’ai parlé.
      En bref : Vaut mieux être riche , avec des nervis des juges et des encravatés à ses ordres qu’agriculteur , non-violent , sans sous-fifres et sans fric si l’on se place sur le terrain (pollué) du droit . Mais cela n’est pas nouveau et je n’ai pas inventé le fil à couper le beurre.
      Mais bon … Chacun voit ce qu’il voit et pense ce qu’il pense , après faut pas s’étonner qu’on croit ce qu’on croit 😉
      Bien cordialement .

  17. Où est donc le respect de la loi, de quelle légitimité, de quelle justice parlons-nous, quand ceux qui sont censés la faire respecter s’extraient de celles-ci, adoptent eux-mêmes un comportement qui enfreint la loi, vont à dessein inciter et pousser d’autres personnes à les imiter, pour ensuite les arrêter, les faire juger et condamner !!!
    Comment peut-on accepter et justifier légalement de telles choses ?
    Comment en sommes-nous arriver à ce que de tels agissements soient légaux ?
    Comment les juges peuvent-ils accepter de cautionner de telles agissements ?
    Si la vérité et la justice importaient vraiment, pourquoi les videos n’ont-elles pas été visionnées ?!
    Quel honte ! Quel honte !!!

    Ne seraient-ce pas les mêmes individus qui auraient agressés, comme par hasard, juste avant la manifestation, le vigile d’AGO/Vinci que la gendarmerie avait abandonné seul (alors que selon un témoignage, les zadistes, eux, lui avait proposé gentiment à manger) ? Mr Valls et la préfecture avaient d’ailleurs déclaré immédiatement à ce propos qu’ils connaissaient les responsables : où sont-ils ? Curieusement on ne nous en parlent plus.

    Ne seraient-ce pas les mêmes individus qui auraient mis le feu hier, pendant la nuit, à la grange du Rosier ?

    Ca pue franchement la méthode de barbouze, le cynisme, le mensonge, la manipulation et la calomnie. Rien ne les arrête. Ils sont absolument prêts à tous, même – surtout – aux coups les plus bas… A leur image…

    Et les médias qui relaient ces manipulations en toute complaisance et sans rien vérifier !

  18. j’ai fait des manifs voici un certain temps , et je peux vous dire que les bretons étaient la terreur des force de l’ordre , courage courage

  19. Il faut ébruiter partout les méfaits de ce gouvernement socialiste, au travail, en famille, associations, dans la rue, etc…effectivement, on dirait que les crimes passent en second plan, clamons-le, le PS est le pouvoir du fric contre la population, et les pires mafieux, ce sont eux !
    Ceux qui en ont, déchirez vos cartes PS mais ne les brûlez pas, renvoyez-leur en paquet cadeau !

  20. Et maintenant, après la répression policière violente, ils fabriquent des martyrs judiciaires…

    Le gouvernement s’y prend comme un manche dans la gestion de cette affaire ! S’il voulait cristalliser un peu plus la résistance au projet d’aéroport, et fédérer un peu les opposants, il ne s’y prendrait pas autrement.

    Courage aux condamnés.

    • Jean-Luc Collieux

      En effet, ce gouvernement panique. Comme l’a dit un humoriste, la France, c’est 60 millions de personnes qui ont décidé de se suicider collectivement. Et nous, en nous opposant à cet aéroport nous refusons de participer à ce suicide. Face au peuple qui se lève, le gouvernement est en train (ou en avion?) de se suicider: Poussons-le un peu!

  21. encore un exemple pour montrer aux gens qu’il faut partir à la résistance, le temps n’est plus aux dialogue, finir en tôle pour avoir défendu des idées, des gens, un ecosystéme, du grand délire, où va t’on ? bon courage à tous et surtout ceux qui viennent de passer la nuit en prison; il y a du monde derriére eux ……………………………

  22. mais c’est complétement hallucinant!!du grand délire!!si la justice va si vite, pourquoi n’en fait-elle pas autant avec les violeurs et les tueurs d’enfant?Pour tenter de casser une contestation c’est marrant de voir que le système a toujours des raccourcis!
    Courage dans la lutte les gars!!

  23. !…QUAND LE SYSTÈME PUE LA MORT ET LE CRIME CONTRE L’HUMANITÉ…!

    • Crime contre l’humanité ? Soyez sérieux, faites attention à ce que vœux avancez !!!

      • Cher JP33115.
        Le crime contre l’humanité est à la fois un concept ET une notion juridique .
        Vous « menacez » Anonyme qui parle d’un système qui pue le crime contre l’humanité , je pense que chacun est libre de penser qu’un système qui détruit des zones agricoles , qui pollue des nappes phréatiques , qui favorise le « tout pétrole » avec les conséquences mortifères au niveau mondial et au niveau des zones d’exploitation est un système qui pue le crime contre l’humanité : l’avis conceptuel est recevable.
        Quant au niveau de la notion juridique et du tribunal pénal internationnal je dois bien admettre que « Anonyme » fait fausse route car le droit étant fait par qui on sait , pour servir qui on sait , faut pas s’étonner qu’il soit ce qu’il soit 😉
        Si Anonyme avait parlé des condamnations citées , elles pourraient effectivement être retenues dans le cadre du dernier paragraphe de l’article 7 du statut de Rome (1998) par la juriceprudence MAIS CE N’EST PAS LE CAS AUJOURD’HUI : car la juriceprudence étant faite par qui on sait pour servir qui on sait ……………………….CQFD

  24. Bravo pour le courage de tous les zadistes..qui sème le vent récoltera la tempête…tant que nous serons debout,nous lutterons,partout en france pour expulser ceux qui se croient tout permis avec leur fric..de tout coeur avec les interpellés,Bien a vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s