Galerie

[Votre soutien nourrit la lutte contre l’aéroport et son monde, continuez !] ÇA FAIT PLAISIR, BRAVO !

Vu sur le site internet des occupant-e-s de la ZAD, le 08/11/2012 :

Marseille, Tours, Couëron, Lyon, Paris, Carcassonne, Limoges, Arles, Blois, la roche sur Yon, Rennes, Dijon, Poitiers, Brest, Quimper, Saint Brieux, Angers, Toulouse, Barcelone, Cologne, Lille, Bruxelles… et la liste est loin d’être exhaustive : Solidarité

Merci à toutes les personnes qui, de près ou de loin, ont participé à ces initiatives, ça nous a fait et nous fait toujours très chaud au cœur d’apprendre les rassemblements de soutien, les stands d’infos lors d’un marché, les sabotages, les trous dans les vitrines des locaux du parti socialiste… surtout lorsque nous sommes dans une nasse policière.

Au cours de ces dernières années, on s’est parfois senti-e-s un peu seul-e-s entre les techniques médiatico-policières de stigmatisation/criminalisation du mouvement d’occupation et les relations parfois difficiles avec les autres composantes de la lutte. Tout comme les années précedentes, pendant les expulsions beaucoup de médias ont relayé les paroles du pouvoir qui utilisent un vocabulaire biaisé qui a pour but d’enrichir les clichés, de stigmatiser afin de diviser la lutte. On retrouve les catégorisations habituelles de squatteur-euses / habitant-e-s ou de pacifistes / violent-e-s, ultras …qui sont associées à un rapport de légitimité de lutte due à une situation géographique, le style de vie que l’on a ou bien d’autres stupides critères. Nous sommes tous-tes des habitant-e-s qui résistent ! Ce sont les mêmes techniques qui sont employées partout et qui contribuent à la criminalisation des mouvements de résistance qu’ils soient syndicaux, étudiants, ou encore dans les luttes contre d’autres projets comme la ligne THT ou le TAV (TGV Lyon/Turin). Il semblerait que cette fois ça ne marche pas trop, en tout cas on n’en voit pas les fruits ni ici, ni ailleurs…

Concrètement depuis 3 semaines on voit des centaines de personnes venues sur place pour 1h, 2 ou 15 jours voir en « CDI » pour aider matériellement apportant nourriture, outils…, soutenir moralement, financièrement ou encore pour nous aider à faire des barricades ou creuser une tranchée dans la route. Comme si se matérialisaient toutes les solidarités tissées pendant ces années d’occupation et d’avant, le travail d’information, de communication, les relations inter-individuelles, les rencontres sur d’autres luttes ou sur d’autres temporalités, la sympathie des gens d’ici et d’ailleurs qui ne veulent pas de vos clichés.

Monsieur le Préfet ou autre charogne, « radical » veut dire prendre le problème à la racine. Alors oui nous sommes radicaux dans ce sens, c’est une des raisons concrètes pour avoir choisi de rester vivre et lutter ici.

Le mot radical est toujours utilisé de façon connotée avec violence, intégrisme, intolérance mais si il a un sens c’est bien le premier et dans ce cas il nous semble que les centaines de personnes qui sont venues le sont aussi, prenez garde Mr le Préfet ! Il semblerait bien que de plus en plus de personnes voient une complémentarité et non une incompatibilité dans les différents modes d’actions ou qui du moins ne veulent pas dénigrer ou condamner ceux qui ne leurs correspondent pas.

Lutter contre l’artificialisation des terres, le contrôle et la gestion de nos vies par l’aménagement du territoire, exprimer un refus de la société de consommation, lutter contre Vinci (grand constructeur d’autoroutes, de TGV, de prisons, de centrales nucléaires…), vouloir protéger la faune, la flore, l’agriculture locale ou encore pour plein de ces raisons réuniEs, il y a 1000 motivations pour s’opposer à ce projet. Cette lutte dépasse plus que jamais Notre-Dame-Des-Landes, La Zone À Défendre, une quelconque barricade, l’ACIPA ou les autres composantes. Peut-être que ça en effraie quelque un-e-s, parce qu’ils /elles veulent garder le contrôle, nous on s’en réjouit. La lutte s’internationalise et c’est tant mieux, nous espérons que l’écho qui résonne partout en france et ailleurs trouve résonnanCe et soit utile à d’autres luttes ailleurs et vice versa..

On voulait dire un grand bravo pour toutes ces solidarités, un grand bravo aussi aux personnes qui nous ont écrit par centaines pour soutenir : ce sont ces multitudes d’actes, de prises de position qui nous donnent tant de force et d’énergie sur le terrain ! Espérant que l’ampleur de la lutte contre ce projet d’aéroport renforce vos luttes partout. On espère que l’écho va résonner plus fort, plus loin et ne faiblisse pas en intensité alors on vous invite à continuer à leur mettre des bâtons dans les roues chez vous, partout, de toutes les manières que vous imaginerez et qui vous correspondent.

On vous attend nombreux-euses pour la manifestation de réoccupation le 17 novembre et courage pour vos luttes !!!

Quelques opposant-e-s plus détérminé-e-s que jamais !

Plus d’infos sur : zad.nadir.org

8 réponses à “[Votre soutien nourrit la lutte contre l’aéroport et son monde, continuez !] ÇA FAIT PLAISIR, BRAVO !

  1. Pingback: Combats contre la société industrielle et son monde » Archives du Blog » – Votre soutien nourrit la lutte contre l’aéroport et son monde, continuez ! ÇA FAIT PLAISIR, BRAVO !

  2. > Message du 08/11/12 13:03 > De : «  »blog du collectif de lutte contre l’aéroport de Notre Dame des Landes » » > A : marc.fygy@laposte.net > Copie à : > Objet : [Nouvel article] [Votre soutien nourrit la lutte contre l’aéroport et son monde, continuez !] ÇA FAIT PLAISIR, BRAVO ! > > collectif de lutte contre l’aéroport de Notre Dame des Landes posted: « Vu sur le site internet des occupant-e-s de la ZAD, le 08/11/2012 : Marseille, Tours, Couëron, Lyon, Paris, Carcassonne, Limoges, Arles, Blois, la roche sur Yon, Rennes, Dijon, Poitiers, Brest, Quimper, Saint Brieux, Angers, Toulouse, Barcelon »

  3. A Bordeaux aussi, nous relayons l’information auprès de personnes prêtes à vous soutenir. De tout coeur avec vous, contre ce projet stupide et destructeur.

  4. ,
    Bravo pour ce que vous faites …
    Peu d’élus à vos côtés on dirait … quand aux médias!!!

    Bientôt, nous aussi risquons d’être dans la même situation.
    Le lieu dit les plumets, (8 habitants) situé à Verdun / Garonne… env 30 km de Toulouse, est super préservé.
    Collés à la Garonne, nous sommes soumis au PPRI, plan de prévention des risques d’inondations.

    Ma maison est la plus ancienne du coin (1870) en terre crue. J’ai passé plusieurs années à la restaurer à l’identique.
    Elle n’a jamais vu l’eau disent les anciens.
    Les peintures peuvent en témoigner. Tout le monde le sait ici.

    La DDT, le Procureur !!! m’a obligé à rendre inhabitable une pièce de 25M2 … genre petit nid douillet bref… ( Genre peu importe, passons les détails … trop ridicule. )

    Cela pour dire que derrière cette rigueur liée à la prévention des risques,
    se cache aussi la préemption des terres rares.
    Pas plus tard que cette semaine un nouveau pont a été inauguré à
    Verdun / Garonne … l’ancien, trop frêle, était au bout.

    Mais grâce à VINCI, désormais tout est possible.
    Le projet de gravière http://graviere.verdun.free.fr/accueil_031.htm située au dos de nos anciennes fermes pourra bientôt s’imposer et , juste de l’autre côté du pont, le projet du futur aéroport toulousain sans parler du TGV qui passera pas loin et tous les gens qui viendront s’installer etc..etc …à l’inverse du secteur protégé initial.

    A croire que seul le mensonge soit petit à petit devenu notre pain quotidien.
    « La Vérité, c’est le contraire de l’oubli .»

  5. Entendus cet après-midi dans « là-bas si j’y suis » sur France Inter, je vous soutiens à 1000% ! Puisse Notre Dame des Landes veiller sur vous tous, bon courage !
    Clémentine Goguyer Dessagnes
    Saint Ouen l’Aumône – Val d’Oise

  6. Notre Dame des Landes, c’est vraiment beau comme nom. Il ne faut pas laisser défigurer celà. Campagnard de nature et de fait , je suis à trois cents pour cent avec vous.

    No passaran, courage!

    Thierry Bosc
    Auberge du Combaïre
    12210 Laguiole
    0565443326

  7. Christiane Lapotre

    De Bourgogne, je suis à vos côtés. Bravo ! mille fois Bravo ! continuez !
    Résistez ! non, pas jusqu’au bout, mais jusqu’à la capitulation du pouvoir et Votre Victoire ! Malheur aux vaincus ! MAIS VOUS SEREZ LES VAINQUEURS !

  8. Isabelle Smith

    de tout coeur avec vous
    Isabelle Smith
    Seine-et-Marne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s