Galerie

[Nous ne lâcherons pas la ZAD aux bétonneurs de nos vies !] Notre-Dame-des-Landes : L’opération César s’embourbe.

Encore un bon article de BOB 92 ZINN, un résistant sur la ZAD, le 03/11/2012 :
Samedi, 3 barricades sur la route entre les Ardillères et le croisement des Fosses-NoiresSamedi, 3 barricades sur la route entre les Ardillères et le croisement des Fosses-Noires© zadist

Cela fait maintenant trois semaines que l’Etat, Vinci, sa filiale AGO et les forces du désordre nous harcèlent jours et nuit en détruisant nos lieux de vies. De l’autre côté, la solidarité continue de s’amplifier, de nouvelles personnes affluent chaque jour, renforçant, de fait, notre présence sur la ZAD et la résistance à l’envahisseur et envers ce projet absurde et mégalo d’Ayraultport.

Les forces du désordre et les gros vilains qui gravitent autour commencent sérieusement à s’embourber pour notre plus grand plaisir…

Occupation du Tertre

Jeudi, une nouvelle maison se vide de ses habitant.e.s. Des occupant.e.s super motivé.e.s s’empressent de réoccuper la maison le vendredi matin vers 11 heures.

6 de nos camarades montent directement sur le toit. Le reste occupe l’intérieur de la demeure laissée vacante.

Les flics se pointent une première fois dans l’après-midi pour évacuer les gens à l’intérieur de la maison et laissent sans explication logique nos camarades perché.e.s sur le toit et finissent par partir. Juste après le départ des Play-Mobiles tout le monde s’empresse, bien évidemment, de revenir sur les lieux.

Bilan, une nouvelle opération de répression policière pour rien sauf pour les contribuables qui continuent à casquer.

La deuxième fois, les condés se pointent le soir vers 19h30 en surprenant tout le monde. La boum anti-aéroport qui était prévue ne se fera pas. Vraiment pas fair-play ces Play-Mobiles ! Tout ce qui était dans la maison est perdu dont 4 pacs de bière ! Qu’ils s’étouffent avec !

Ils annoncent les trois sommations de rigueur en deux secondes chrono et chargent direct. Tout le monde se met à paniquer et s’enfuit dans les champs.

Cinq de nos camarades remontent sur le toit à la va vite. Une nacelle les récupère en 15 minutes. Nos potes sont sans délai conduit.e.s au poste.

L’occupation est terminée.

La maison est détruite dans la foulée sans désamiantage préalable, en mode gros bourrins, en dehors de toutes les procédures habituelles d’hygiène et de sécurité. Illégalité sur toute la ligne !

Une fois n’est pas coutume, l’Etat Ripoux-blicain, premier délinquant de France, montre le mauvaise exemple.

Bilan répressif de la journée : 6 camarades interpellé.e.s. 4 sont relaché.e.s après vérification d’identité vers 23h30, un.e cinquième pote peu de temps après et le dernier de nos compagnons de lutte devait être libéré.e dans la matinée.

La cuisine de la Gaité avant saccage...La cuisine de la Gaité avant saccage…© Auto-média de la ZAD

 

Jeudi, barricades entre les Planchettes et la Paquelais : les Play-Mobiles en mode masos se gazent tous seuls et se prennent une raclée en bonus.

Deux nouvelles barricades se dressent dans la nuit de mercredi à jeudi pour faire face à nos agresseurs sur la D281 grâce à l’énergie et à l’enthousiasme de nos camarades qui nous ont rejoint dans la lutte.

Le jeudi matin, plein de potes ultra-motivé.e.s, dont une majorité d’habitant.e.s de la région et des personnes d’un peu partout en France et en Europe fraîchement arrivé.e.s tiennent fermement les barricades jusqu’à l’arrivée des Play-Mobiles vers 11 heures.

En l’espace de 45 minutes, la barricade-sud est nettoyée par les forces du désordre avec l’appuis technique des collabos de la DDE qui amènent un camion-grue. Sous un tir fourni de lacrymos ces casseurs professionnels ripoux-blicains réussissent à détruire la barricade.

Une fois terminée leur sale besogne, toute cette équipe de bras cassés repart sans enlever la deuxième barricade située entre le chemin du Far-Ouezt et celui de la Chèvrerie.

Et hop ! Deux minutes après le départ des forces du désordre, la barricade est refaite.

Environ deux heures plus tard, les Play-Mobiles et les collabos de la DDE se repointent beaucoup plus nombreux avec une dizaine de camions en arrivant comme la première fois par la Paquelais.

Maison dans les arbres détruite par les forces terroristes de l'Etat saucialisteMaison dans les arbres détruite par les forces terroristes de l’Etat saucialiste© Auto-média de la ZAD

Ils lancent une tartine de tirs lacrymos mais comme dab, les éléments sont avec nous, et ils se prennent les fumées toxiques de leurs armes en pleine poire.

Un mur de 40 légionnaires se forme rapidement. Une partie des forces terroristes ripoux-blicaines passe par les champs pour nous prendre à revers.

Les armées de César passent la première barricade en mode gros bourrins en remontant jusqu’à la deuxième barricade au niveau de la route du Sabot/Far Ouezt.

Au moment même ou ils commencent à tronçonner, la grêle se pointe et les assaisonne copieusement les obligeant à arrêter leurs tronçonneuses.

Après moultes péripéties saisonnières ils arrivent finalement à franchir la deuxième barricade. Ils continuent à repousser les potes jusqu’au carrefour des Fosses-Noires et poursuivent leur incursion dans la ZAD à grands coups de lacrymos.

Le sort s’acharne, les éléments continuent à se déchainer sur les flics, et une fois n’est pas coutume, le vent blindé de gaz lacrymos les asphyxie.

Les Play-Mobiles aveuglés par leurs propres armes de répression (hi,hi, hi) se retrouvent pris à revers par nos camarades. Cachés par les haies, les potes arrivent presque au niveau du camion-grue qu’ils caillassent. Les sinistres légions lobotomisées du bulbe se précipitent en panique dans leurs camions et partent la matraque entre les jambes.

Et du coup, trois nouvelles barricades se reforment juste après la fuite pitoyable des forces armées terroristes saucialistes.

Aujourd’hui, tout plein de chouettes barricades descendent jusqu’à la Paquelais et remontent de l’autre côté jusqu’au carrefour des Fosses-Noires.

Maison en argile de la Forêt de Rohanne.Maison en argile de la Forêt de Rohanne.© Auto-média de la ZAD

Les défaites des légions saucialistes se succèderont malgré une supériorité numérique et matérielle écrasante.

César, tu continues à patauger grave !!! La noyade est pour bientôt !

Vinci hors de nos vies !

Des habitant.e.s de la Zone d’Autonomie Définitive en résistance.

Note : toutes les infos et plus encore sur le site de la ZAD : Zone A Défendre – Tritons crété-e-s contre béton armé

© Auto-média de la ZAD

12 réponses à “[Nous ne lâcherons pas la ZAD aux bétonneurs de nos vies !] Notre-Dame-des-Landes : L’opération César s’embourbe.

  1. THEVENYCASTELL

    bonjours a tous de catalunya ici nous avons repousser un projet tht qui conduisait a un gouffre écologique certes sans heurts avec les forces du profit mais avec la mobilisation grandissante des populations et aussi beaucoup d’élus…….alors continuez le combat ! NO PASARAN comme on dit chez nous et sauvons tous ensembles l’humanité et mère nature.

  2. Eh, Pol Ernazheimer, tu vas nous l’adresser combien de fois, ton post débile et servile????
    Apparemment difficile de dénouer ta laisse cravate !!!!!
    Ce qui se passe à NDDL est magnifique,et enthousiasmant pour des millions d’hommes et de femmes, sur l’hexagone et ailleurs, et tant pis pour les tristes et chagrins moutons collabos,

  3. Chers ZADmi-e-s,

    j’ai visionné sur internet votre discussion avec le Préfet. Ne vous laissez pas désarçonner quand il vous parle de la démocratie, de l’état de droit et du droit d’expression. Au-delà du dicton bien connu selon lequel la démocratie c’est « cause toujours », il me semble que vous pouvez répondre que la démocratie c’est effectivement très bien, sauf quand elle est grangrénée par la corruption des fonctionnaires et des hommes politiques qui détournent le choix des urnes à leur profit (le préfet du 44 en 2007-2009 actuellement employé par Vinci…).
    La liberté d’expression c’est très bien, mais pas quand on autorise les entreprises à lobotomiser les populations avec la publicité, quand on les autorise à acheter les journaux, les télés et à censurer les journalistes.
    L’état de droit c’est bien, sauf quand les décisions des juges sont clairement orientées pour favoriser les grandes entreprises (voir la décision de la Cour de Justice Européenne sur l’interdiction des semences paysannes par exemple).
    Pour toutes ces raisons, la désobéissance civile est le devoir de tout vrai démocrates, car c’est la seule façon de refuser le détournement de la démocratie au service d’une oligarchie bien organisée. C’est aussi le seul moyen de réveiller les consciences aveuglées.

    • Sauf votre respect !
      Détail important : je pensais qu’il n’y avait que les corses ou les truands à se cacher derrière des cagoules. On ne veut pas être reconnu parce que l’on participe à des actions que la loi réprouve ou tout simplement parce qu’on a pas le courage de ses opinions. Cette population soit disant de conviction que draine le projet de Notre Dame des Landes n’est en fait constituée en majeure partie que d’éléments marginaux ayant le même état d’esprit que tous ces individus incontrôlables qui profitent de la première manifestation venue pour faire le coup de poing et vandaliser tout ce qui peut l’être. Ce n’est pas à l’honneur des « Verts » ou soi-disant tels que de cautionner ce genre de comportement.
      L’aéroport de Notre Dame des Landes se fera – même si je serai le premier importuné par ces travaux, empruntant régulièrement des routes qui seront certainement coupés. Et à ce sujet cela ne perturbera pas outre mesure mes habitudes vu que les actions actuelles d’une poignée d’irresponsables nous habituent avant l’heure à ces désagréments inéluctables mais qu’acceptent volontiers les personnes qui pensent que l’intérêt général prévaut sur les petits soucis des particuliers.

      Pol Ernaz

  4. Pour ceux qui se bercent encore d’illusions :

    Notre-Dame-des-Landes : un préfet en plein conflit d’intérêt ?

    http://www.bastamag.net/article2756.html

    • Sauf votre respect !
      Détail important : je pensais qu’il n’y avait que les corses ou les truands à se cacher derrière des cagoules. On ne veut pas être reconnu parce que l’on participe à des actions que la loi réprouve ou tout simplement parce qu’on a pas le courage de ses opinions. Cette population soit disant de conviction que draine le projet de Notre Dame des Landes n’est en fait constituée en majeure partie que d’éléments marginaux ayant le même état d’esprit que tous ces individus incontrôlables qui profitent de la première manifestation venue pour faire le coup de poing et vandaliser tout ce qui peut l’être. Ce n’est pas à l’honneur des « Verts » ou soi-disant tels que de cautionner ce genre de comportement.
      L’aéroport de Notre Dame des Landes se fera – même si je serai le premier importuné par ces travaux, empruntant régulièrement des routes qui seront certainement coupés. Et à ce sujet cela ne perturbera pas outre mesure mes habitudes vu que les actions actuelles d’une poignée d’irresponsables nous habituent avant l’heure à ces désagréments inéluctables mais qu’acceptent volontiers les personnes qui pensent que l’intérêt général prévaut sur les petits soucis des particuliers.

      Pol Ernaz

  5. Christiane Lapotre

    Mais oui, Bravo ! Le pouvoir a vendu les terres arables de la Beauce aux Américains pour les transformer en : Euroland. opération lucrative pour Fabius, déjà ministre à l’ époque, vendeur de notre patrimoine. Alors, oui, résistez et devenez leur cauchemar !

  6. itsilla de montlaur

    delpechez vous de quitter le site…
    tenez bon quand même ; ils vont bientôt nous jeter au goulag..(où??? en Guyane ? esclaves des pétroliers ???)
    nous sommes fort occupés dans l’est avec nos gaziers…

  7. Jean-Claude Briands, vous n’êtes pas brillant, avec votre commentaire à la mord moi l’noeud. Vous devriez vous abstenir même d’en écrire, vu que vous êtes un petit soldat à la solde de ces fumiers de capitalos qui n’en ont rien à foutre, même de vous !!

  8. jean claude briands

    des ânes battés je vous ai déjà dit. Vous êtes des contre tout stériles et malfaisant. Vous ne faites pas le bilan entre ce nouvel aéroport et l’ancien en matière de nuisances et pollutions et vous vous dite écolo. Ah Bon!!….

  9. tout simplement bravo nous sommes loin mais avec vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s