Galerie

[Solidarité avec la résistance sur la ZAD!] Actions et messages de solidarité reçus de toute part

Vu sur le site internet des occupant-e-s de la ZAD, le 17/10/2012 :

Messages de solidarité reçus à partir de mardi 16 octobre en réponse au début d’expulsion de la ZAD. Courage et rage à tou-te-s celleux qui luttent contre ce monde !


Des individu-e-s solidaires vous invitent à un rassemblement et manifestation de soutien aux expulsé-e-s de la ZAD, contre l’aéroport de NDDL RDV 19h30 à 18h30, place de la mairie à Rennes


A Bruxelles vinci nage dans le purin local !

En solidarité avec les compagnons de la ZAD expulséEs aujourd’hui. Du purin a été répandu a travers les boites aux lettres et les portes des locaux de vinci a Bruxelles. Demain matin, les employéEs de vinci feront leurs travail merdique dans une odeur qui y correspond… Pas de vinci sur la ZAD, ni a Bruxelles, ni ailleurs !


Reçu d’Angers

Vu cette nuit, la façade du local du parti socialiste angevin redécorée à la peinture,et au sol un tag : « Vinci – PS même combat, solidarité ZAD » Sus aux Ayrault de la croissance ! A Laval Le Parti de Gauche 53 a appelé mardi à un rassemblement de protestation contre les expulsions de NDDL devant la préfecture


A Vannes mardi : rassemblement devant la Préfecture de Vannes, soutien de la CONF 56


A Lyon mobilisation dans la semaine sur Lyon et appel à manifestation samedi 20 octobre, et à participer à la manifestation contre les violences policières du 21 octobre 2010, place Bellecours à Lyon. La lutte continue, à la ZAD comme partout ailleurs.


Des bises, Sara Evans pour les fils et les filles de butte de Décines.


Oye compagnons,

Nous sommes de tres pres en train de suivre ce qui ce passe de par chez vous. Nous sommes remplis de haine et de tristesse face a cette injustice et donc appuyons vos actions. Nous dénoncerons chaque atteinte faite à la ZAD, ses habitantes et ocupants ! Nous appuirons et transmettrons toutes informations émanant de l’actualite des repressions et des expulsions !

Cette semaine sera present le president entrant du Mexique à Paris. Nous serons donc present ce mercredi sur le parvis du trocadero, en tant que collectif de BoCa En BoCa nous nous engageons a diffuser aussi l’information de l’actualite sur la ZAD, car NI ICI, NI AU MEXIQUE, NI AILLEUR LA TERRE NE SE VENDRA !! ELLE SE DEFENDRA !!!

COURAGE, FORCE ET DETERMINATION !!

respectueusement

Kolectivo De BoKa En BoKa bocaenboca@riseup.net


Hi ! I followed the chronicle of evictions and resistance at the ZAD, the whole day, with a bit of anger and sadness, and translating everything into Italian and Spanish. As soon as I wake up (7:00 ?), I’ll be doing it also tomorrow, so count on me 😉 ! Send me e-mail for whatever you think I could help on… Up the resistance ! R !


Hi everybody ! I’ve received various message of solidarity from people in Susa Valley, from NoTav movement… see you tomorrow ! R !
—  http://resiste.squat.net/


http://17april.blogsport.eu/2012/10…

SOlidarité avec la Zad et Can Piella


La CNT85 réagit en conséquence et appelle toutes et tous à se rassembler devant le siège du Parti Socialiste à la Roche sur Yon pour réaffirmer notre opposition au projet d’aéroport et montrer notre soutien aux habitants qui font face à la violence d’état.

Rendez vous festif et bruyant à 18 heures, mercredi 17 octobre, 52 rue de Verdun. Emmenez avec vous votre indignation, vos espérances et tout ce qui peut vous venir en tête pour leur faire savoir que même s’ils expulsent, nous reviendrons.

NON A L’AÉROPORT ET AU MONDE QUI VA AVEC !!!!!!


Ce mardi 16 octobre, la préfecture de Loire-Atlantique a envoyé un impressionnant dispositif policier (plusieurs centaines de gendarmes et CRS avec hélicoptère et tenues anti-émeutes) vider et démolir sept lieux d’habitations expulsables sur la Zone d’Aménagement Différé de l’hypothétique futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

L’Union Régionale des syndicats CNT de Bretagne et Pays-de-la-Loire manifeste son soutien aux personnes expulsées de lieux qui ont, depuis trois ans, fait vivre ce bocage, débroussaillé des friches et où elles ont développé des activités socialement utiles telles qu’une ferme de production bio, des potagers, des jardins, une boulangerie…

Des expulsions qui servent un projet d’aéroport à l’inutilité flagrante, en dehors d’une volonté de croissance à tout prix, fuite en avant destructrice que nous sert le gouvernement PS. En effet, la propagande honteuse des collectivités impliquées dans le projet est toujours bien incapable de prouver de façon crédible l’obsolescence de l’actuel aéroport Nantes-Atlantique. En aucun cas cela ne peut passer pour le « débat démocratique » dont on nous assure qu’il a eu lieu.

Le projet profite surtout à la multinationale du BTP Vinci qui doit le mettre en œuvre dans le cadre d’un partenariat public privé, qui associe l’investissement d’argent public aux profits des actionnaires du groupe.

L’UR CNT Bretagne Pays-de-la-Loire appelle à continuer le combat : Une expulsion, une autre occupation !

Union Régionale BP 30423 35004 Rennes Cedex 06.35.96.90.30 bretagne@cnt-f.org


Bonsoir,

Voilà un article rédigé à la hâte, pour informer sur votre action. C’est assez suivi dans les milieux militants… parisiens du moins !

http://parisseveille.info/les-colonnes-infernales-de-retour,3124.html

Je n’ai pas eu le temps de faire un dossier plus complet, vu l’urgence. C’est en attendant de pouvoir faire plus.

Tenez-bon !


Courage ! tenez bon ! on est avec vous ! du loin, de notre île de la réunion on pense à vous et on vous soutien par la pensée à défaut de pouvoir être à vos cotés !

Lolita artiste à l’île de la réunion


Embrassez XXXXX, et tenez BON. Inutile de dire que je suis à 100 % avec vous. COURAGE !

Fabrice Nicolino


Reçu ce matin sur Facebook de l’Acipa :

Humana Libertad

Message de soutien aux résistants de la ZAD. Je salue votre courage et votre détermination.Je ne peux pas être là physiquement, mais suis de tout coeur avec vous.


La confédération paysanne du Var condamne l’expulsion des occupants de notre dame des landes et réaffirme sont soutien à la lutte contre la construction du nouvel aéroport de Nantes.

À Notre Dame des Landes, dans la périphérie de Nantes ce sont près de 500 gendarmes qui ont été mobilisés toute la matinée pour procéder à l’expulsion des occupants du site prévu pour la construction du futur aéroport. Une opération militaire d’ampleur contre quelques dizaines de militants dont le seul tort est de dénoncer le gâchis écologique, agricole et social que représente ce projet démentiel.

En effet, ce projet de nouvel aéroport, dans les cartons depuis une vingtaine d’année, n’a cessé d’être combattu par la population locale et une large coalition d’association. A contrario des impératifs écologiques de l’époque, ce projet dévastateur pour les terres agricoles, pour la biodiversité d’un milieu unique et qui donne à nouveau une place prépondérante au transport le plus pollueur, est le symbole d’une séries de grand projets inutiles.

C’est l’occasion pour la confédération paysanne du Var de rappeler son opposition à la LGV PACA, projet du même type : un investissement pharaonique, qui ne sera d’aucune utilité sociale pour la population et qui consommerait des centaines d’hectares de terres agricoles.

Que cela soit à Nantes ou dans le Var, la confédération paysanne continuera la lutte contre ces projets destructeurs et inutiles.

Que cela soit à Nantes ou ailleurs, la confédération paysanne condamne la militarisation de la répression des luttes sociales et la violence policière.

Ni nouvel aéroport à Nantes, Ni LGV en PACA !


Bure pense à vous bien fort. Bises à LXXXXXXXXX, aux autres du Sabot et à tout les copains !

mdb

http://burezoneblog.over-blog.com/ Maison de résistance à la poubelle nucléaire


pleine solidarité à vous tous de la vallée de Suse et de tous les notav

et

Compagni,resistete.

Un abbraccio dalla val susa.


Appel à action non-violente en soutien aux ami-e-s de la ZAD, rendez-vous place Bellecour à 18H

A 18h manif contre le refus de la misère dans le monde, de Bellecour aux Terreaux pour celles et ceux qui veulent rejoindre le cortège, nous y serons en soutien à la ZAD de Notre Dame-des-landes, contre la misère dans le monde et pour se rappeler que c’est le 51e anniversaire en commémoration de la répression sanglante à la manifestation pacifique du 17 octobre 1961, de Paris, avec beaucoup d’algérien-ne-s mort-e-s ce jour là.


De montreuil à la ZAD, solidarité contre les explusions

La nuit du 16 au 17 octobre,

La nuit du 16 au 17 octobre, les vitrines des agences immobilières Laforêt Immobilier (15 Rue du Capitaine Dreyfus), du Groupe St Victor (48 Boulevard Rouget de Lisle) et Espacimmo (à l’angle rue de Vincennes rue Douy Délcupe) à Montreuil ont été brisées. Une voiture Eiffage (ok, c’est pas Vinci mais c’est les « mêmes ») a vu ses 4 pneus crevés et une vitre détruite.

Tant que vous aménagerez nous vous saccagerons ! Détruisons ce qui nous détruit !

des brises heureuses.


[Poitiers] action de solidarité avec les expulsées de la zad

action de solidarité avec les expulsées de la zad

Cette nuit, les façades de la Mairie de Poitiers ont été redécorées à la peinture. En grosses lettres, 3 phrases :

 » non aux expulsions à nddl  »

 » non à l’aéroport  »

 » expulsons le ps  »

Solidarité avec les expulsées de la zad ! Tenez bien, tenez bon !


hé les zamis quelle peine d’imaginé ces brutes écervelés piétiner et détruire cette belle nature résistante et porteuse d’un autre monde que leur brutalité au service de la destruction de nos mondes… on pense très fort à vous… une pensée toute particulière pour les personnes qui défendent et qui ont si courageusement tenue le sabot.. vive nos résistances !!!

satya virg et Noor des saboteurs de la première heure qui sont de tout cœur avec vous.


BRAVO LES COUPAINS DES BOIS !! Je suis avec vous de tout coeur, de raison ..etc.. je pense fort a vous ! blasé et triste de ne pas pouvoir être sur place, pour vous soutenir et bouter cette bande de mouton bleu. ! Prenez soin de vous, Bon courage a vous tous ! Faites gaffe a vous.. FORCE ET LUCIDITÉ pour vous tous !!!


Soutien aux lieux expulsés à Notre-Dame-des-Landes !

Ce mardi 16 octobre, la préfecture de Loire-Atlantique a envoyé un impressionnant dispositif policier (plusieurs centaines de gendarmes et CRS avec hélicoptère et tenues anti-émeutes) vider et démolir sept lieux d’habitations expulsables sur la Zone d’Aménagement Différé de l’hypothétique futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

L’Union Régionale des syndicats CNT de Bretagne et Pays-de-la-Loire manifeste son soutien aux personnes expulsées de lieux qui ont, depuis trois ans, fait vivre ce bocage, débroussaillé des friches et où elles ont développé des activités socialement utiles telles qu’une ferme de production bio, des potagers, des jardins, une boulangerie…

Des expulsions qui servent un projet d’aéroport à l’inutilité flagrante, en dehors d’une volonté de croissance à tout prix, fuite en avant destructrice que nous sert le gouvernement PS. En effet, la propagande honteuse des collectivités impliquées dans le projet est toujours bien incapable de prouver de façon crédible l’obsolescence de l’actuel aéroport Nantes-Atlantique. En aucun cas cela ne peut passer pour le « débat démocratique » dont on nous assure qu’il a eu lieu.

Le projet profite surtout à la multinationale du BTP Vinci qui doit le mettre en œuvre dans le cadre d’un partenariat public privé, qui associe l’investissement d’argent public aux profits des actionnaires du groupe.

L’UR CNT Bretagne Pays-de-la-Loire appelle à continuer le combat : Une expulsion, une autre occupation !


Bitte teile allen unsere uneingeschränkte Solidarität mit.

Merci de transmettre à tous notre plus absolue solidarité.

Wir in Stuttgart und darüber hinaus teilen zu solchen unangemessenen, überflüssigen Aktionen, die nur einseitig den Konzernen, dem Filz und dem ungehinderten Finanzfluss und Spekulationen dienen und gegen die Interessen der Bevölkerung erzwungen werden, Euren Schmerz und Wut.

Nous, ici à Stuttgart et au-delà, partageons votre douleur et votre colère face à ce type d’actions démesurées et inappropriées, qui ne font que servir les multinationales, les magouilles, les spéculations et l’ultra-libéralisme effreiné, et qui vont à l’encontre des intérêts de la population.

Auch wir in Stuttgart mussten dieses Jahr bereits zwei mal eine solche Grossaktion verkraften und dagegen ankämpfen. Wir stehen an Eurer Seite.

Nous aussi, ici à Stuttgart, avons dû encaisser deux fois déjà cette année de telles actions et lutter contre elles. Nous sommes à vos côtés.

Liebe Grüsse und OBEN BLEIBEN,

Nos amicales salutations et ne vous laissez pas abattre ! (« Oben Bleiben » : slogan de « Stuttgart 21″) !


Appel à rassemblement de soutien à Rennes vendredi à 18h30.


Vienne

Ce matin, le 17 octobre sur un pont d’une autoroute de Vinci (A7), près de Vienne, on pouvait lire dans les deux sens Lyon/Marseille :

« Non à l’aéroport de Nantes, Crash Vinci !  »

Que crève Vinci et son monde de merde. La lutte continue


j’étais avec vous hier, j’ai pu faire quelques images

https://vimeo.com/51634804

ma façon de résister à moi, solidaire

luttons, luttons, flics DEGAGER vinci DEGAGE

Resisante nddl

reçu le 18/10

Je ne dors pas ! Je suis veilleur de nuit ! Sauf que j’aurai pu le faire au Sabot c’est vrai ! lol

Je suis ce qui se passe sur la zone par LE FLASH INFO /

C’est calme dites-vous …jusqu’à 5h – 5h30 probablement .

J’y étais mardi / A Bel-Air d’abord / puis au Sabot ensuite !

TENEZ ! IL FAUT QUE LA FRANCE ENTIERE SACHE CE QUI SE PASSE LA !

C’est-à-dire : Le changement tant déclamé par Mr HOLLANDE et ses compagnons .

TENEZ ENCORE UN PEU ! Je suis à Notre-Dame dès ce matin / mais difficile probablement de vous rejoindre…sauf à travers champ !


reçu le 18/10

La résistance sur la ZAD continue, et ce grâce à vos soutiens extérieurs !

Le 18/10 à 3h, la ZAD résiste encore et toujours à l’occupation militaire ! Appel à une mobilisation paysanne de soutien active ! : https://lutteaeroportnddl.wordpress.com/


reçu le 18/10

Depuis décembre 2011, des petites mains s’évertuent à mettre des grains de sable dans le rouleau compresseur RTE qui s’active à construire la ligne THT Cotentin-Maine.

Une nouvelle fois, quelques-unes de ces petites mains ont endommagés plusieurs pylônes ce 16 octobre 2012.

Les pylônes visés n’ont pas été choisis au hasard. Ils ont tous été érigés par la société Omexom-Vinci Energie.

Mardi 16 octobre 2012, Vinci, concessionnaire du projet d’aéroport grandouest, plus connu sous le nom d’Ayrault-Porc, envoie les forces à ses ordres expulser les amis et amies de la ZAD à Notre-Dame des Landes.

La solidarité est de mise. Cette solidarité n’est pas seulement un ennemi commun, un des grands acteurs d’une société qui n’a de cesse de spolier nos capacités à décider de nos vies. Cette solidarité exprime aussi des liens forts quant à une envie commune qui est justement celle de reprendre en main nos vies.

Les clés à molette et scie à métaux réunies


reçu le 18/10

Je pense fort à vous depuis le fin fond du Texas (oui…) et je suis vraiment frustré et désolé de ne pas être physiquement présent à vos cotés. Je n’ai pas trouvé de parking Vinci ici pour leur montrer que nous sommes partout, alors je fais juste de l’information. Tenez bon, No justice, No peace, Fuck the police (et fuck vinci, le ps, la gentrification, le développement et la croissance, la société bourgeoise, le racisme institutionnel, le patriarcat et le capitalisme, et tout le reste)


reçu le 18/10

On suit ce qui ce passe… Pourra pas venir vous rejoindre c’est vraiment trop loin de chez nous. On pense à vous tous et à vos chaussette mouillées !

Courage, détermination et jus de citron !

ACAB.


reçu le 18/10

Nous avons eu plusieurs fois l’occasion de vous donner la parole sur Radio Libertaire, notamment dans notre émission Trous noirs. Nous sommes bien entendu totalement solidaires de votre résistance, et nous ne nous faisions aucune illusion sur le pouvoir PS-Verts.

Nous faisons passer l’information sur Radio Libertaire et dans nos réseaux. Comme vous : Nous avons tout à gagner car notre rage et notre force de résistance est infinie.

Trous noirs-Radio Libertaire


reçu le 18/10

De tout coeur avec vous, ça fait mal de voir que même les cabanes dans les arbres vont subir des violences. Bravo pour votre lutte, en pensée avec vous depuis l’Alsace. Nous suivons vos infos sur le site. Bisous


reçu le 18/10

récit de la manif à Nantes

Nous revenons juste de la petite manifestation spontanée qui vient de se dérouler à Nantes. Rendez-vous avait été donné devant la Préfecture à 20h pour protester contre l’action brutale en train de se dérouler au Sabot. Quelques gardes mobiles à pied visibles derrière le bâtiment, pas de déploiement de force ; mais nous remarquons quand même quelques camions retranchés plus loin. Les manifestants arrivent peu à peu, jusqu’à regrouper finalement près de 80 personnes. Nous restons sous les arbres sur le côté de la préfecture. D’autres flics arrivent, des civils aussi, des RG… les camions de CRS commencent à défiler sur le Pont Morand pour remonter vers le Conseil Général : peut-être reviennent-ils de NDDL ??? Ils sont hués copieusement. Nous sommes un peu filmés, un peu photographiés !!! Des journalistes de Ouest France avertis par l’Acipa arrivent sur les lieux dès 20h, questionnent, interviewent Christian, ont l’air plutôt positivement intéressés, photographient et filment une petite video. Vers 21h15, nous décidons de marcher vers la mairie, donc un petit cortège se forme et nous occupons la rue de Strasbourg en criant « non aux expulsions », « Vinci, dégage », « non à l’aéroport de NDDL », la circulation est dérangée mais les conducteurs ne sont pas impatients ; nous nous engageons dans le quartier du Bouffay en interpellant les gens dans les bars, continuons jusqu’à Ste Croix, puis rue de Verdun jusqu’au Cours des 50 otages que nous traversons, rue d’Orléans, place Royale, puis place du Commerce ; et tout du long, nous sommes suivis par une vingtaine de gardes mobiles à pied, et quelques flics en civils avec walky-talky : ils ont l’air un peu inquiets de nous voir déambuler sans but précis. Parmi nous, il y a des jeunes, des moins jeunes, ils n’ont pas l’air de savoir comment nous classer… avons-nous l’intention de faire du grabuge ? … ils se posent encore la question ! Tout s’est terminé sur les Cours 50 Otages, devant les tramways …. dissolution sans préavis … comme si de rien n’était ! Et pendant tout ce temps, nous avons pu suivre les infos arrivant du Sabot. A voir demain ce que Ouest France relaiera comme info. Bonne nuit,


Firenze , 17 octobre 2012

Les nouvelles de ce qui se passe sur l’expulsion a la ZAD on circule sur les réseaux en Italie des groupes opposantles grandeouvres inutiles et imposées.

En ce cas on s’agit de 1.000 policiers et militaires contre 150opposants civils et pacifiques !!

Nous sontdésolé de ne pas pouvoir être la pour vous aider mais nous vous assurons notresupportet une grande solidarité a votre lutte !

Tiziano Cardosi pour le Comité contre le TunnelTGV a dessous de Firenze
— Italie

Comitato NOTUNNELTAV di Firenze — Italia


Saint-Affrique. Manifestation spontanée contre les expulsions

Hier, à 14 heures, une douzaine de citoyens de gauche et d’extrême gauche a mis en place une manifestation spontanée place de la Liberté, en centre ville de Saint-Affrique, pour réagir aux expulsions menées la veille à Notre-Dame-des-Landes en Loire-Atlantique.

à 30 km au nord de Nantes, 500 gendarmes et CRS ont expulsé 150 squatteurs militants contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Une structure destinée à remplacer en 2017 l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique situé au sud de l’agglomération.

Ce projet a été validé par l’état et les collectivités locales socialistes de Loire-Atlantique, mais il reste contesté localement par des agriculteurs et des anarchistes venus s’y installer, ainsi que nationalement par Europe-écologie-Les Verts, le Parti de gauche et le Modem.

« En manifestant aujourd’hui de manière spontanée, nous voulons simplement signaler au sénateur-maire socialiste de Saint-Affrique, à sa municipalité, à ses adjoints socialistes, que leurs camarades font des choses inadmissibles autour de Nantes, tant en termes de Droit de l’Homme, avec des expulsions sans relogement, que d’urbanisation des terres agricoles », explique Pascal Lombard. Et de dénoncer « l’urbanisation galopante » en citant un chiffre de l’association Terre de liens : « 160 ha de terres agricoles sont urbanisées chaque jour en France. à Notre-Dame-des-Landes, l’aéroport va prendre 2 000 ha de terres ».

Gdalia Roulin, une autre manifestante, dénonce, elle, « une chasse aux Roms qui était déjà pratiquée par le gouvernement d’avant : c’est la même politique de coercition ».


action de solidarité avec les expulsées de la ZAD

Cette nuit, les façades de la Mairie de Poitiers ont été redécorées à la peinture. En grosses lettres, 3 phrases :

» non aux expulsions à NDDL «   » non à l’aéroport «   » expulsons le ps «

Solidarité avec les expulsées de la ZAD ! Tenez bien, tenez bon !

———————————————————————

De tout coeur avec vous, ça fait mal de voir que même les cabanes dans les arbres vont subir des violences. Bravo pour votre lutte, en pensée avec vous depuis l’Alsace. Nous suivons vos infos sur le site. Bisous


Nous avons eu plusieurs fois l’occasion de vous donner la parole sur Radio Libertaire, notamment dans notre émission Trous noirs. Nous sommes bien entendu totalement solidaires de votre résistance, et nous ne nous faisions aucune illusion sur le pouvoir PS-Verts, ce que XXX avait d’ailleurs évoqué quand nous l’avons enregistré à Saint-Imier ce été.

Nous façons passer l’information sur Radio Libertaire et dans nos réseaux. Comme vous : Nous avons tout à gagner car notre rage et notre force de résistance est infinie.

Trous noirs-Radio Libertaire


Reçu le 18/10 Bon courage avec ces quelques mots de René Guy Cadou :

L’aéroplane est vieux l’automobile est vieille Seul le vrombissement mélodieux d’une abeille Est jeune[…]


1 action clown d’occupation de bureaux et une fermeture d’agence VINCI IMMOBILIER à Toulouse.

Article et photos visibles à cette adresse :http://nantes.indymedia.org/article/26323


Reçu le 18/10

« Aux Zadistes,

Inconnus d’ici et d’ailleurs, militants, amoureux d’un monde dont on a tous rêvé et dont on rêve encore, je pense à vous.

Ce matin, au beau milieu de la cuisine, des hommes bleus ont surgi.

J’ai revu la forêt de Roanne, les champs de blé sous le soleil de midi et la couleur malicieuse des fanes de carottes. Je me suis souvenu de la courbe des corps de ceux qui désherbaient le fruit de leurs efforts. Jardin né d’une friche rebelle, Le sabot, comme là-bas on l’appelle. Ce soir-là, la lumière avait la douceur d’un rêve d’enfant. Je me suis rappelé comment la terre et les Hommes m’avaient accueillie à bras ouverts, ce jour d’été, moi, l’inconnue. J’ai encore sur les lèvres le goût du vin de mûre qui soupirait d’attente dans sa bombonne de verre, celui des gratins anarchistes et du jus d’ananas siroté au soleil. J’ai repensé à ces murs sur lesquels on peut écrire des poèmes, ces arbres dont j’ai touché la cime et ces toilettes sèches où l’on explose de rire une fois bien installés. « Merci de laisser l’État dans les toilettes où vous l’avez trouvé. » Je me souviens de toutes ces merveilles nées chez Vinci. Grâce à vous et malgré lui.

Ce matin, au beau milieu des souvenirs estivaux, des hommes bleus ont surgi. Ils étaient des centaines mais paraissaient si faibles, pourtant, face à l’immensité de vos convictions. Ridicule pantins, boucliers de plastique et épaulettes trop grandes. J’étais loin, je n’ai rien vu sinon quelques paroles, quelques images tentant de refléter des lambeaux de réel. Malgré cela, sachez que j’étais avec vous, et que l’idée des destructions prochaines m’a serré la gorge tout comme elles vous a serré le poing, m’a serré le poing tout comme elles vous a serré la gorge. J’ai vu la force de vos regards lutter pacifiquement contre les forces de l’ordre, le sérieux du clown blanc ébranler ces marionnettes austères. « Non à l’aéroport, non à l’expulsion ». Ces quelques mots répétés en chœur, main dans la main, même trainés sur le sol, cette simple phrase, bien plus puissante que tous les discours que l’on pourrait écrire…

Inconnus d’ici et d’ailleurs, citoyens, responsables d’un monde qui s’en va à vau-l’eau, vous le savez peut-être mais je veux le redire. Ces personnes traînées dans la carcasse de l’aube ne sont pas des voyous, ce sont des êtres humains. Ils vivent sur la terre et ils y reviendront. Ça, personne n’a le droit de les en empêcher. »

3 réponses à “[Solidarité avec la résistance sur la ZAD!] Actions et messages de solidarité reçus de toute part

  1. Pingback: Guérilla gardening France » Petites news spéciales Paris

  2. IN LOTTA COME TUTTI VOI!
    STOP AL CONSUMO DI TERRITORIO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s