Petit point sur la situation sur la ZAD (le 20/10/2011)

Aujourd’hui, les habitant-e-s des lieux occupés de la ZAD sous la juridiction du tribunal de Nantes ont été sommés de quitter les maisons occupé-e-s sous deux mois (exceptés pour trois personnes qui ont obtenu 12 mois de sursis).

Les lieux occupés de la ZAD sous la juridiction de Nantes sont quand à eux expulsables à partir d’aujourd’hui. Cependant, comme le juge n’a pas reconnu la voie de fait, cela laisserait jusqu’au 15 mars, aux habitant-e-s de ces lieux occupés, pour partir; et ce grâce à la trêve hivernale.  Voir ci-dessous la mise au point des occupant-e-s de la ZAD à ce propos :

http://zad.nadir.org/spip.php?article67

Ce cas de figure pourrait aussi s’opérer pour les lieux qui ont été jugé-e-s aujourd’hui à Nantes. Et si cela s’avérait être le cas, ce serait plutôt une bonne nouvelle pour nos camarades occupant-e-s/résistant-e-s de la ZAD.

Cependant, méfions-nous de cette justice qui a déjà montrée à de nombreuses reprises qu’elle pouvait être enfreinte par les autorités pour protéger/servir leurs propres intérêts. Et n’oublions pas que ce projet est porté par la multinationale aux grandes dents : Vinci et par de nombreux (futurs?) caciques, et qu’ils tiennent fermement à ce que ce projet aboutisse, que ce soit au mépris de leurs propres lois scélérates !

On peut ainsi en trouver l’exemple concret dans un fait qui s’est déroulé ce matin.

Ainsi, un squat de la ZAD a été investi violemment ce matin (portes défoncées, lieu saccagé) par de nombreuses forces de l’ordre, et les occupant-e-s de ce lieu ont été arrêtés et embarqués on ne sait où.

La pression policière qui est établi depuis quelque temps sur la ZAD est permanente, et ne vise qu’à briser psychologiquement les résistant-e-s au projet d’aéroport de NDDL.

Ainsi, les contrôles d’identité sont fréquents, les pneus des vélos fréquemment crevés par les gendarmes, les vols d’hélicoptère de gendarmerie se font parfois au rase-motte des habitations, des perquisitions ont lieu de manière violente et avec démonstration de l’importance des forces de répression…

Cela n’est que le début d’une intimidation violente qui ne cessera de monter en puissance, comme ont pu le constater les habitant-e-s du Val de Susa et de Khimki. Et cela démontre que malgré les décisions de justice, les autorités et Vinci ont de nombreuses autres cordes à leur arc pour vider les maisons occupés « illégalement » et légalement.

Ne nous laissons pas faire ! Montrons-leur que nous ferrons vivre ce territoire et nos envies, avec nos tripes et nos mains !

Venez soutenir la résistance à ce projet mortifère d’aéroport, et apporter avec vous l’envie d’en démordre mais aussi de construire la résistance par la construction de nouveaux lieux/modes de vie/modes de production !

La Zone Auto-Déterminée est en construction, on n’attend plus que vous pour finir les fondations !

Des membres du collectif de lutte contre l’aéroport de NDDL

Mise à jour du 22/10/2011 :

Les occupant-e-s de la ZAD ont tenus une conférence de presse façon guérilla zapatiste jardinière devant la préfecture de Nantes, le 21/10, pour expliquer leur situation face aux jugements d’expulsabilité effectués à leur encontre à Nantes et à Saint-Nazaire. La vidéo de cette conférence est assez marrante et les occupant-e-s de la ZAD se moquent bien des mises en scènes qui sont souvent effectués devant les journalistes/par les journalistes lors de conférences de presse (c’est ouest torche qui filme) :

http://www.ouest-france.fr/actu/actualite-video_-Notre-Dame-des-Landes-Radis-noir-et-Rutabaga-precisent-la-situation-des-squatters_40815-2003351_actu.Htm

Une réponse à “Petit point sur la situation sur la ZAD (le 20/10/2011)

  1. Bonjour,
    Je vous ai découverts hier midi grâce aux Pieds sur Terre sur France Culture. Votre action est très intéressante, et je voulais simplement vous dire que je vous soutiens dans votre combat!
    Résistons! Battons-nous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s